Nautisme info

McMillan déjà dans le jeu au premier jour de l’Act 7 à Istanbul

© Lloyd Images

McMillan déjà dans le jeu au premier jour de l’Act 7 à Istanbul
octobre 02
15:44 2015

The Wave, Muscat a ouvert l’Act 7 des Extreme Sailing Series™ avec style en remportant plusieurs manches d’affilée.

C’est peut-être LA semaine décisive de cette saison 2015, celle où Leigh McMillan et ses hommes vont pouvoir garantir un nouveau titre dans ces Series. C’est en tout cas plutôt bien parti pour eux au terme de la première journée de régate. Le barreur britannique a emmené son équipe sur le podium de chacune des sept manches disputées à Istanbul aujourd’hui et pointe ce soir en tête du classement provisoire de l’étape avec 65 points.

“Nous sommes tout de suite entrés dans le jeu en arrivant sur le plan d’eau et nous savions comment nous voulions jouer cette journée”, avour McMillan. “Il y aura toujours des moments difficiles et des manches délicates mais on adore naviguer comme ça, dans le feu de l’action”.

Mais le reste de la flotte n’a pas dit son dernier mot. Le premier à mettre la pression à The Wave, Muscat fut l’équipage britannique de GAC Pindar avec à la barre le talentueux Chris Draper, parfaitement à l’aise en format Stade Nautique dans l’embouchure du Bosphore.

Après un résultat décevant il y a six semaines à Saint Peterbourg, SAP Extreme Sailing Team est revenu en force aujourd’hui, avec deux très belles victoires qui permettent à l’équipage danois de terminer la journée à la seconde place du classement avec 56 points, devant Red Bull Sailing Team qui complète le podium provisoire.

Le soleil n’était peut-être pas au rendez-vous pour cette première journée de course en Turquie, mais la flotte a profité d’une brise régulière de 18 noeuds, avec en arrière plan la Mosquée Bleue et Aya Sofya.

En tête de la deuxième moitié de la flotte, Oman Air a montré un beau potentiel. Il est à égalité de points avec Red Bull Sailing Team et donc bien placé pour prétendre à une place sur le podium. GAC Pindar a quant à lui manqué de régularité et pointe à la cinquième place, 14 points derrière.

A bord de Lino Sonego Team Italia, le Français Pierre Pennec est de retour sur le circuit après une pause de deux ans, et il a eu du mal à retrouver ses marques aujourd’hui. Il termine à égalité de points avec le grand favori local Team Turx, et devant Gazprom Team Russia à la huitième place, qui naviguait pour la première fois avec un équipage 100% russe.

Partager

Articles en relation