Nautisme info

Merci Lorient !

Merci Lorient !
juin 17
10:25 2015

C’est sous un soleil estival et dans un vent modéré que la Volvo Ocean Race a quitté, aujourd’hui à 17h00, Lorient pour la 9ème et dernière étape de ce tour du monde. Et ces neuf mois de compétition n’ont en rien entamé la fougue des concurrents puisque Alvimedica et Team SCA ont franchi la ligne trop tôt alors que MAPFRE, plus patient, réalisait le meilleur départ, dans des conditions magnifiques.

Accompagnés par une foule de bateaux accompagnateurs, les sept concurrents ont d’abord réalisé un parcours devant Lorient avant de faire cap à l’Est, vers Quiberon. Ils doivent en effet enrouler une bouée près de la côte, ce soir vers 21h00, avant de faire route vers Göteborg. C’est actuellement Team Brunel qui ouvre la marche avec seulement 0,2 milles d’avance sur les Espagnols de MAPFRE. Le projet franco-chinois Dongfeng Race Team, soutenu sans réserve par ses supporters du Morbihan et d’ailleurs est 4ème.

Pour cette ultime étape, l’enjeu n’est pas de connaître le vainqueur puisque Abu Dhabi est assuré à 99% de remporter le trophée mais plutôt de savoir qui prendra la seconde place du classement général. Team Brunel a une courte avance mais, avec seulement 2 points de retard, Dongfeng Race Team est en position de reprendre cette place.

Le parcours vers Göteborg promet d’être semé d’embuches. Entre Lorient et la Suède, il y a pas moins de 17 zones d’exclusion, dans lesquelles les concurrents n’ont même pas le droit de pointer une étrave. Ils se préparent donc à un slalom géant à travers Manche et Mer du Nord et sont attendus dans la nuit de jeudi à vendredi à La Haye pour un pit stop d’environ 24h00. Ils repartiront des Pays Bas à partir de samedi midi, dans l’ordre où ils seront arrivés.

Charles Caudrelier (Dongfeng Race Team) :

« On est dans une situation très compliquée. Entre les brises de nuit, les brises de jour et le vent de Nord Est, on sait que ça ne va pas être simple mais j’espère qu’on va bien s’en sortir. Ici, plein de gens nous ont suivi et soutenus. Merci à tous. Même si on est un projet chinois, on est le projet le plus français de cette Volvo Ocean Race. On reçoit pleins d’encouragements donc on va tout faire pour remercier nos supporters en faisant le meilleur résultat possible sur cette prochaine étape. »

Sam Davies (Team SCA) :

Je suis super contente de partir dans un endroit que je connais bien. Justine et moi, nous connaissons bien la Bretagne. On a beaucoup couru dans cette zone là. On est contentes d’avoir cette connaissance spécifique du site pour pouvoir passer au mieux car nous allons avoir du petit temps et beaucoup de courant. C’était super d’être à la maison, en plus on a gagné, mais cette escale a été trop courte. Je n’ai pas eu le temps de profiter de mes amis et de ma famille. Je suis un peu triste de partir si vite mais c’est la réalité de la course et je vais revenir très vite.

Articles en relation