Nautisme info

Mini Transat îles de Guadeloupe Label Bleue : une rentrée des classes aux parfums d’embruns

Mini Transat îles de Guadeloupe Label Bleue : une rentrée des classes aux parfums d’embruns
septembre 02
09:51 2015

Transmettre une part de sa connaissance, faire rêver, éduquer écoliers et collégiens afin de préserver les océans, c’est l’objet de l’opération Label Bleue qui accompagnera la Mini Transat îles de Guadeloupe. Une initiative qui accompagne la course depuis plus de vingt ans.

Une fois de plus, la Mini Transat s’est révélé novatrice. C’est en effet en 1993, que pour la première fois dans une course au large, les concurrents s’engageaient en faveur d’une gestion respectueuse de l’environnement et proposaient de relayer leur message auprès des enfants des écoles. Ainsi naissait l’opération Label Bleue : chaque skipper devenait le parrain d’une classe qui le suivait pendant toute sa course, préparait un dessin à coller dans la grand-voile et recevait son héros à l’issue de la compétition.

Des classes mobilisées

Cette année encore, l’opération Label Bleue est renouvelée pour la Mini Transat îles de Guadeloupe. Les skippers ont le choix : soit ils délèguent à l’organisateur le soin de trouver une classe partenaire, soit ils choisissent eux-mêmes un établissement avec lequel ils ont des affinités particulières : lien familial, région d’origine, hasard, c’est selon. Au total, ce sont près de 1500 jeunes qui sont concernés par l’opération.

Un livret pédagogique

Pour rendre cette opération plus lisible encore, l’équipe de Douarnenez Courses a mitonné un livret pédagogique à distribuer aux élèves du cycle 3 (CM1-CM2) et aux collégiens. Ce travail de mise en forme, de recueil et de traitement des informations a été mené à bien principalement par une équipe de bénévoles impliqués qui ont voulu faire que cette transmission des connaissances se fasse dans les meilleures conditions possibles. Le contenu de ce livret a été finalisé avec le concours de l’Académie de Rennes et du Rectorat de Guadeloupe.

Visites sur site

Bien évidemment, toutes les classes qui le pourront se rendront à Douarnenez entre le 11 et le 19 septembre, dates d’ouverture et de fermeture du village de la course. Car rien ne vaut la visite d’un Mini pour comprendre ce que s’apprêtent à vivre les candidats à l’aventure. Se mouvoir dans un espace restreint, découvrir concrètement les conditions de navigation et de vie à bord, toucher du bout des doigts la matière des voiles ou des écoutes sont autant de marqueurs qui feront que les jeunes mordront à l’histoire de ces 73 solitaires qui s’apprêtent à en découdre tant avec les autres qu’avec eux-mêmes sur les houles atlantiques.

Partager

Articles en relation