Nautisme info

MULTI 50 : FenêtréA-Cardinal retrouve son élément

MULTI 50 : FenêtréA-Cardinal retrouve son élément
avril 25
07:04 2014
Entré en chantier le 17 février dernier, le Multi50 FenêtréA-Cardinal a été remis à l’eau ce jeudi, en début d’après-midi, à Hennebont, avant d’être mâté dans la foulée à Lorient. Fiabilisé et optimisé pour la navigation en solitaire, le bateau rejoindra début de semaine son port d’attache, la Trinité-sur-Mer, où Erwan Le Roux effectuera quelques sorties techniques avant d’entamer ses premiers entraînements en solo et ses premières confrontations. Une saison qui s’ouvrira dès le week-end du 1er mai, à Douarnenez, avec le Grand Prix Guyader, et qui s’achèvera sur les chapeaux de roues avec La Route du Rhum – Destination Guadeloupe, l’objectif numéro 1 du skipper qui vise la victoire à Pointe-à-Pitre dans sa catégorie.

Après deux mois de demi de chantier, FenêtréA-Cardinal a été sorti du hangar de Nauty Mor, à Hennebont, ce jeudi, puis remis à l’eau en début d’après-midi. Un moment attendu par Erwan Le Roux, particulièrement satisfait du travail réalisé par son équipe technique ces dernières semaines, d’autant qu’il a permis de tenir les délais initialement fixés. « A la base, c’était assez ambitieux de prévoir de terminer ce chantier d’hiver juste après le Spi Ouest-France. Il s’est avéré que les gars ont super bien bossé. Simon Vasseur (le boat-captain du bateau, ndlr) et Adam Currier, notre « Américain d’Alaska », avaient parfaitement organisé les choses et grâce à cela, nous avons réussi à être dans les temps pour effectuer la manip’ de mise à l’eau avec Actual et ainsi mutualiser les coûts », explique le skipper.

Le souci du détail

Depuis la mi-février, ses hommes et lui se sont attelés à fiabiliser et à optimiser le trimaran. « Il n’y avait pas de gros changements à faire » a rappelé Erwan, qui s’est essentiellement concentré sur la réparation des éléments cassés lors de la Transat Jacques Vabre, tels que la poutre arrière du 50 pieds ou le rail de grand voile, mais aussi et surtout sur le perfectionnement de sa machine. « Ce ne sont que des petites choses qui concernent le système de charge des batteries, l’électronique ou le pilote automatique. De plus, nous avons essayé d’apporter quelques petites touches pour améliorer la navigation en solitaire. Nous avons ainsi modifié les réglages des bas-haubans, le système de bastaques… Au final, ce ne sont que des petits trucs que nous avions déjà identifiés depuis longtemps. Ils seront très utiles pour le solo. Ils me permettront notamment de gagner du temps » détaille le Morbihannais. C’est également le cas des petits buzzers fixés au poste de barre pour le réveil ou du téléphone Iridium installé à l’extérieur. Le moindre détail a été pensé afin de lui faciliter la vie en mer, le tout, avec un évident souci de performance car c’est bel et bien la victoire qu’Erwan Le Roux et FenêtréA-Cardinal visent, en novembre prochain, dans La Route du Rhum – Destination Guadeloupe. De ce fait, il va sans dire que les sept mois qu’il reste avant l’échéance vont être optimisés, eux aussi.

Enchaîner les sorties en solo
Dès demain, le Multi50 va donc rejoindre la Trinité-sur-Mer, son port d’attache. Le navigateur et son équipe technique vont procéder à quelques sorties en mer afin de régler le gréement et de valider les petits travaux de ces dernières semaines. « Nous allons préparer le bateau. Le Grand Prix Guyader que nous allons disputer le week-end du 1er mai à Douarnenez va nous aider à régler le bateau au mieux pour les futures nav’ en solitaire que j’attaquerai dans la foulée de l’épreuve » précise Erwan. Lui et Yves Le Blévec, son adversaire et néanmoins ami, ont, en effet, programmé un bloc de 15 jours d’entraînements au large de Quiberon. Car les deux hommes l’ont bien compris, pour progresser, l’union fait la force. Le skipper de FenêtréA-Cardinal le sait mieux que personne. Lui qui régate également, dans le cadre de sa préparation, sur le circuit M34 à bord de Courrier Dunkerque 3 aux côtés de Daniel Souben, a élevé son niveau de jeu en s’entrainant avec son « meilleur ennemi », l’équipage de Franck Cammas. « Après ça, même si le Défi du Prince a finalement été annulé, j’ai choisi de ne pas changer mon programme  de la saison. C’est pourquoi, à partir de la mi-mai, je serai en stand-by pour ma qualification pour le Rhum. Ensuite ce sera l’Armen Race, des relations publiques en juin, puis les Trophées traditionnels de Saint-Quay-Portrieux et Fécamp. Nous espérons la même montée en puissance qu’en 2013 mais l’idée, c’est vraiment de multiplier au maximum les navigations en solitaire afin d’acquérir tous les réflexes et les automatismes et être au Top à Saint-Malo, le 2 novembre prochain », affirme Erwan Le Roux.

Programme 2014 
Grand Prix Guyader du 2 au 5 mai à Douarnenez (Finistère)
Armen Race du 29 au 31 mai, au départ et à l’arrivée à La Trinité sur Mer (Morbihan)
Trophée Prince de Bretagne du 22 au 24 août à Saint-Quay-Portrieux (Côtes d’Armor)
Trophée du port de Fécamp du 29 au 31 août à Fécamp (Seine Maritime)
La Route du Rhum, départ le 02 novembre de Saint-Malo

S’inscrire à la Newsletter hebdomadaire pour ne rater aucune actu nautique !

Devenez membre rédacteur et publiez tous vos articles gratuitement sur le site.

Partager

Articles en relation