Nautisme info

Nautic 2013, point d’orgue d’une saison remarquable pour la filière nautique bretonne

Nautic 2013, point d’orgue d’une saison remarquable pour la filière nautique bretonne
novembre 21
13:06 2013

La Bretagne se rassemble au Salon Nautic de Paris du 7 au 15 décembre prochain pour présenter une actualité riche en nouveautés et en événements… et revient sur deux anniversaires emblématiques de son histoire ! Les partenaires de la filière nautique exposent ainsi, sur plus de 1100 m2, les nouveautés des entreprises bretonnes (chantiers, équipementiers…), les grands événements, les talents et la haute technicité de la course au large, les activités nautiques et la réalisation des premiers projets pour un nautisme durable. Ce Nautic est aussi l’occasion de fêter, avec tous les visiteurs du salon, les 50 ans de la victoire d’Eric Tabarly sur la Transat anglaise et les 50 ans des classes de mer. Cette dynamique collective est renforcée, pour la troisième année consécutive, par Brest et Lorient autour de leur partenariat avec le Nautic Café et d’un stand commun où ils présentent leurs grands rendez-vous nautiques.

L’espace « Bretagne Chantiers » présente les entreprises des Côtes d’Armor, du Finistère et du Morbihan qui se distinguent par la construction de voiliers de plaisance de petites et moyennes séries où l’innovation est reine. Pour concevoir leurs voiliers, les chantiers bretons bénéficient de bassins de navigation exceptionnels, de l’exigence de marins confirmés et sont en prise directe avec les avancées technologiques de la course au large. Un savoir faire soutenu par cet écosystème qui leur permet, chaque année, de développer des bateaux alliant des niveaux de confort, de navigabilité et de sécurité très élevés. Sur près de 900 m2, une vingtaine de voiliers sont exposés parmi lesquels le Django 6.70 de Marée Haute, le Malango 888 d’IDB Marine ou encore le Pogo 30 de Structures, tous trois en lice pour l’élection du « Yacht européen de l’année 2013-2014 », dont le vainqueur sera dévoilé à Düsseldorf, en janvier 2014.

L’espace « Bretagne Tendances & Innovations » est un lieu d’accueil et de rencontres professionnelles autour de l’innovation dans la course au large, les marchés de niches pour la voile de plaisance, les loisirs et sports nautiques, le nautisme durable, la rénovation des bateaux, les ports de plaisance… Il valorise les réalisations d’entreprises et d’associations qui privilégient qualité, performance, adaptation aux besoins du marché et respect de l’environnement. Cet espace propose également un point d’information « Espace Mer Bretagne » au grand public, avec quelque 1 176 offres d’activités* nautiques et de bord de mer. Une offre variée et sans cesse renouvelée – stand up paddle, Longe côte®, trimaran, Voiliers de Bretagne® randonnée palmée… – pour offrir plaisir, découverte et sensations fortes à tous les publics, du néophyte au compétiteur.

LIRE AUSSI : Nautic de Paris sur www.nautisme-info.com/salon-nautic

La Bretagne toujours aux avant-postes de la course au large et de la voile de compétition mondiale

A la fois haut lieu de formation des skippers et terre d’accueil des meilleures écuries de course au large, la Bretagne s’est particulièrement distinguée cette année comme l’illustre à nouveau le palmarès du Vendée Globe 2012-2013. Les deux bateaux arrivés en tête, Banque Populaire d’Armel Le Cléac’h et MACIF de François Gabart, ont été conçus et réalisés à 95% par les entreprises de la Sailing Valley (Vannes-Lorient-Brest). La 34è Coupe de l’America a également permis aux entreprises de la filière bretonne de faire valoir, au plus haut niveau, leurs compétences techniques, technologiques et humaines. Les architectes Guillaume Verdier, Benjamin Muyl et Hervé Penfornis ont participé au design de la plateforme des coques et appendices de l’AC72 Team New Zealand. On citera également les entreprises lorientaises NKE pour les équipements électroniques et Plastimo pour les compas ou encore Multitech Expertises et Florian Madec Composites à Brest qui ont travaillé sur les structures composites de ces bateaux ultra-performants, qui volent sur l’eau. Des compétences qui pourraient être réunies un jour autour d’un projet 100% français sur la prochaine Coupe de l’America. Un projet dont rêve Franck Cammas après avoir remporté, cette année, la Petite Coupe de l’America sur un Class C entièrement conçu en Bretagne par son team design, Guillaume Verdier et Benjamin Muyl. Après cette saison 2013 riche en évènements nautiques, la Bretagne sera à nouveau sous les feux des projecteurs en novembre 2014, avec le départ de la mythique Route du Rhum, qui accueillera multicoques océaniques et monocoques au pied de la Cité Corsaire. Et c’est de Brest que s’élanceront, au mois de mai, pour rallier New-York les MOD 70 de la Krys Ocean Race.

Pen Duick II : 50e anniversaire de la victoire de Tabarly sur la Transat Anglaise

Cette année, l’association Eric Tabarly, la Région Bretagne, Brest métropole océane, Lorient Agglomération et les organisateurs du Nautic ont décidé de rendre hommage à la victoire d’Eric Tabarly en exposant le fameux Pen Duick II dans le Pavillon 1 de la porte de Versailles. Cette victoire d’Eric Tabarly sur la Transat anglaise en 1964 a marqué la naissance de la plaisance en France et a ouvert la voie à plusieurs générations de navigateurs en Bretagne. D’Olivier de Kersauson à François Gabart, en passant par Michel Desjoyeaux, Franck Cammas ou encore Armel Le Cléach’, tous ces marins ont marché sur les traces d’Eric Tabarly et marqué de leur empreinte la voile française et internationale.

50 ans de classes de mer en Bretagne

C’est dans le Finistère que s’est ouverte, en 1964, la première classe de mer. Aujourd’hui encore, la Bretagne accueille quelque 23 000 élèves chaque année, dont 12 000 dans le Finistère. Une activité qui représente près de 11% du chiffre d’affaires de l’économie de tourisme nautique breton. Depuis les classes de mer, la Bretagne a continué à inventer les conditions d’une ouverture toujours plus grande aux pratiques nautiques avec la création des Stations nautiques, des Espaces Mer Bretagne et pour le jeune public des clubs Pirates de Bretagne® et Just glisse®. *Nautisme en Bretagne, Chiffres clés 2011 Sport et Activité Nautique

Retrouvez-nous Hall 1 sur les stands « Bretagne – Tendances et Innovations » en M52, « Bretagne – Les grands événements » en L52 / M51 et « Bretagne – Les chantiers » en K 41, K39, K21

stand-breatagne-nautic-paris

La filière nautique en Bretagne en chiffres

Entreprises du secteur Nautique :
> 7 000 emplois,
> 1270 entreprises,
> 670 millions d’euros de CA.
(Source : CAD 22, CG 56, Nautisme en Finistère, CRMA -2012)

Sport et activités nautiques:
> 581 prestataires,
> 847 00 pratiquants/an,
> 1954 emplois ETP,
> 144M€ de CA.
(Source : Nautisme en Bretagne – 2012)

Ports :
> 55 ports dotés de places à quai ou sur pontons et 533 zones de mouillages,
> 77 200 places dont 28 000 sur pontons,
> 44 millions de CA,
> 400 emplois permanents équivalent temps plein.
(Source : Association des Ports de Plaisance de Bretagne – 2012)

Course au large :
> 110 entreprises,
> 180 M€ de CA,
> 1000 emplois,
> 20 Teams qui représentent 130 emplois.
(Source : Eurolarge innovation – 2012)

 

Malango 888 du chantier breton IDB Marine  © Pierrick CONTIN / IDB Marine

L’espace « Bretagne Tendances & Innovations »© Gilles Petipas / BDI

Partager

Articles en relation