Nautisme info

The transat : Premiers de la Classe !

The transat : Premiers de la Classe !
mai 24
10:17 2016

En terminant à New York ce vendredi matin (heure française), Thibaut Vauchel-Camus remporte The Transat bakerly dans la catégorie Class40, avec plus de onze heures d’avance sur son dauphin, Louis Duc. Les deux solitaires n’avaient pas du tout suivi la même route après le premier coup de vent au large des Açores et l’incertitude quant à la victoire, a régné jusqu’à 200 milles de Long Island…

En franchissant la ligne d’arrivée mouillée au large de Sandy Hook, Thibaut Vauchel-Camus remporte la transat anglaise après 17 jours 12 heures 42 minutes et 56 secondes de mer à la moyenne de 9,04 nœuds sur les 3 804 milles parcourus entre Plymouth et New York. Le skipper de Solidaires en peloton-ARSEP a réussi à faire le break après la zone d’exclusion des glaces sous Terre-neuve suite à l’abandon d’Isabelle Joschke (voie d’eau) et l’avarie de grand-voile du Britannique Phil Sharp. Il ne restait donc plus que le « Sudiste » Louis Duc, parti en solitaire après le premier coup de vent au large des Açores, vers le Sud-Ouest.
Même s’il a connu plusieurs problèmes techniques, en particulier lorsque sa girouette électronique a été arrachée dans la troisième dépression, Thibaut Vauchel-Camus n’a jamais lâché le morceau et la fin de course a été pénible et longue dans une alternance de fronts et de calmes. Plus au Sud, Louis Duc y a cru pendant longtemps, comptant jusqu’à 800 milles d’écart latéral en milieu de parcours ! Fidèle à son choix d’une route méridionale, le skipper de Carac s’est toutefois retrouvé plusieurs fois face au courant contraire du Gulf Stream qui lève une mer très dure dans sa grande courbe vers l’Europe.

Il reste encore cinq solitaires en mer naviguant en Class40 auxquels il faut ajouter Loïck Peyron (Pen Duick II) en route retour vers Quiberon suite à l’accumulation de problèmes techniques : le Baulois devrait atteindre les côtes bretonnes en milieu de semaine prochaine. Mais pour le Japonais Hiroshi Kitada (Kiho), New York est encore bien loin et encore contre les vents dominants ! Il ne devrait en finir qu’en fin de semaine prochaine avec deux nouvelles dépressions à affronter avant d’apercevoir Long Island… Le prochain solitaire attendu sur la ligne d’arrivée devrait être le Britannique Phil Sharp (Imerys) qui peine dans des vents contraires faibles alors qu’il a sa grand-voile déchirée : cette troisième place sur le podium des Class40 devrait donc être attribuée samedi midi (heure française)…

Partager

Articles en relation