Nautisme info

Le salon Nautic de Paris, point d’orgue d’une année 2013 riche et complexe

Le salon Nautic de Paris, point d’orgue d’une année  2013 riche et complexe
octobre 14
12:07 2013

Après les salons d’automne, le Nautic – Salon Nautique International de Paris se prépare à ouvrir ses portes, du 7 au 15 décembre 2013. Premier salon nautique au monde en termes de fréquentation, il affirme son caractère international en accueillant toujours plus d’étrangers tout en restant profondément attaché à l’histoire unique de la plaisance française (crédit photo : PL / Nautisme-info).

226 300 visiteurs du dernier Boot Düsseldorf. Le rendez-vous parisien est donc en tête des salons nautiques mondiaux, et sur le podium des salons français, tous secteurs confondus. Il reste aussi le dernier salon nautique indoor d’une grande capitale, malgré la complexité et le coût induit d’une telle organisation. L’édition 2013 devra, de surcroît, s’adapter aux importants travaux en cours au Parc des Expositions de la Porte de Versailles. Ceux réalisés pendant l’été ont principalement réduit le Pavillon 1 de 6 000m², imposant au Nautic une nouvelle organisation des secteurs.

Pour 2013, le Pavillon 2.2 sera occupé par les motoristes et davantage de motonautisme. La place libérée provient des services de financement et des assurances qui rejoindront la voile et le tourisme dans le Pavillon 1. Le Spot, qui regroupe les exposants du monde de la glisse autour de son bassin, sera déplacé à gauche des escalators. Bref un véritable jeu de chaises musicales pour permettre à tous les acteurs de la plaisance de trouver leur place. Cette nouvelle sectorisation s’accompagne aussi de la création de nouvelles allées diagonales, permettant de relier les secteurs de façon plus rapide, d’optimiser les temps de montage et de démontage tout en donnant une perspective impressionnante au Pavillon 1. Toute l’expérience de Reed Expositions, premier organisateur de salons au Monde, est donc mise à contribution pour faire de cette édition 2013 un succès, dans un contexte difficile.

L’autre évolution importante concerne l’affirmation du caractère international du Nautic. La progression du nombre de visiteurs étrangers, particuliers comme professionnels ou journalistes, a été d’environ 25% entre 2011 et 2012, et cette tendance se confirme pour 2013. Chez les exposants, on assiste au retour de chantiers étrangers comme Sunseeker (les bateaux de James Bond…) ou Cranchi, qui n’avaient plus fait le déplacement parisien depuis des années.

La presse internationale renforce de son côté la couverture du Nautic, avec une forte progression de la présence de médias d’Europe du Nord (Pays-Bas, Scandinavie, Europe de l’Est…).  Cette internationalisation progressive du Nautic permet également de lancer le Nautic Motor Boat Design Award, prix du design mettant en valeur les plus belles créations de bateaux à moteur. Ce prix s’appuie sur le rayonnement international de Paris, capitale de la mode et du design, mais aussi d’un pays leader de la plaisance… grâce à la créativité de son industrie et à la richesse de son histoire. Son jury sera composé d’architectes et designers de différents univers ainsi que de professionnels et journalistes du nautisme français et étrangers.

L’édition 2013 mettra de nouveau à l’honneur Eric Tabarly, à travers le cinquantenaire de sa victoire dans la Transat anglaise de 1964. Cet événement, considéré par beaucoup, comme le catalyseur de l’explosion de la plaisance en France, faisant découvrir la mer et le nautisme au plus grand nombre…et du Salon Nautique International de Paris un des grands événements populaires ! Pen Duick II, bateau révolutionnaire qui permit au plus célèbre des skippers de ravir aux britanniques leur course mythique, sera donc exposé dans le Pavillon 1, rappelant que la créativité et l’audace font aussi partie du patrimoine génétique de la plaisance française.

Cet attachement à ses racines historiques peut donc se traduire par un Nautic toujours pionnier des nouvelles tendances et pratiques. La 4ème traversée de Paris en Stand Up Paddle rassemblera 300 concurrents venus du monde entier dimanche 8 décembre. Une course sur la Seine qui devient le rassemblement phare de l’année, expression spectaculaire d’un nautisme populaire et international, en ouverture du premier des Salons nautiques.  La finale de cette compétition se déroulera sur le bassin indoor du Spot, comme de nombreuses initiations et animations. Parmi celles-ci, les spectaculaires démonstrations de percussions d’engins de survie et de récupérations d’homme à la mer organisées par la Macif, fidèle partenaire du Nautic aux côtés de Jeep®. La célèbre marque, toujours présente avec sa gamme de véhicules particulièrement adaptée à l’attelage, proposera cette année une inédite compétition chronométrée de manœuvres de mises à l’eau, grâce à des « mini-Jeep®» radiocommandées…

Partager

Articles en relation