Nautisme info

Le sauvetage du Maxi80 Prince de Bretagne s’organise

Le sauvetage du Maxi80 Prince de Bretagne s’organise
janvier 28
18:39 2014

Nautisme / Actu voile / Suite à son chavirage survenu hier en milieu d’après-midi, à plus de 800 milles au large d es côtes Brésiliennes, alors qu’il progressait au près et s’est fait surprendre par un grain, Lionel Lemonchois, seulement légèrement blessé à la main, a fait part de son souhait de rester à bord de son Maxi80 Prince de Bretagne et d’organiser le rapatriement de celui-ci.

Le CROSS Gris-Nez a été informé dès hier soir de sa demande et reste en surveillance, suivant ainsi l’évolution de la situation. En parallèle, le team technique du skipper s’est mobilisé pour envoyer une équipe au Brésil au plus tôt afin de lancer les opérations de sauvetage et de remorquage du trimaran dont la balise continue d’émettre. Ces opérations devraient s’étendre sur plusieurs jours mais Lionel est en sécurité dans la coque centrale de son bateau et ne manque ni d’eau, ni de nourriture.

Balise de détresse déclenchée le Lundi

Parti le vendredi 17 janvier à 14h52, pour tenter de battre le record de la Mauricienne ralliant Port-Louis en rade de Lorient et Port-Louis dans l’archipel des Mascareignes détenu depuis 2009 par Francis Joyon, Lionel Lemonchois a déclenché manuellement la balise de détresse de son Maxi80 Prince de Bretagne, ce lundi à 15h57, mais n’a pu être joint depuis. Immédiatement, le CROSS Gris-Nez a prévenu son équipe à terre et pris en charges les opérations. Rappelons que le marin, qui entamait son onzième jour de mer, évoluait à environ 800 milles au large des côtes Brésiliennes, quasiment à la latitude de Rio de Janeiro, au prés dans un flux de sud-est soufflant entre 16 et 18 nœuds.

Après avoir déclenché sa balise de détresse en milieu d’après midi à 800 milles au large des côtes Brésiliennes ce lundi, Lionel Lemonchois a eu un bref contact téléphonique avec son équipe à terre en soirée. Ce dernier a informé, que son multicoque avait chaviré, qu’il était en sécurité à l’intérieur de la coque centrale après avoir libéré le gréement afin de soulager le bateau. Plus d’informations sur le Record de la Mauricienne du Maxi 80 Prince de Bretagne en cliquant sur cet article : Nautisme-info / C’est parti pour le Maxi80 Prince de Bretagne !

Plan de sauvetage en action

Depuis hier soir, le plan de sauvetage de Lionel Lemonchois et de récupération du Maxi80 est en marche. Le team de Prince de Bretagne, qui a étudié l’ensemble des solutions possibles, a d’ores et déjà mis en oeuvre différentes opérations, à commencer par la mobilisation d’une équipe technique de quatre personnes (Frédéric Le Peutrec, Patrice Richardot, Gurloës Merrien et Quentin Monégier) qui s’envolera dès la fin d’après-midi en direction de Rio de Janeiro, où elle est attendue à 7 heures locales, demain matin. A cette heure-là, deux autres personnes (Guillaume Helfer et Didier Le Vourc’h) décolleront à leur tour pour l’Amérique du sud afin de prêter main forte sur place. De plus, deux coordinateurs locaux sont d’ores et déjà à pied d’ “uvre pour préparer les équipements nécessaires. Leur objectif : organiser le remorquage du trimaran en coordination avec Arnaud Aubry, resté à Lorient et en contact permanent avec Lionel.

Photo © Marcel MOCHET

Partager

Articles en relation