Nautisme info

Solitaire du Figaro: Tous les bateaux à Deauville prêts pour le prologue demain

Solitaire du Figaro: Tous les bateaux à Deauville prêts pour le prologue demain
mai 30
11:59 2014
La flotte de la 45e édition de La Solitaire du Figaro – Eric Bompard cachemire a pris ses quartiers d’été au cœur de Deauville dans le bassin Morny. Le village de La Solitaire a ouvert ses portes ce matin accueillant une foule compacte, impatiente de découvrir les 38 solitaires, dont une vingtaine venait du Havre en parade. Le coup d’envoi de la plus exigeante des courses en solitaire est bel et bien donné…

 

Nous y sommes. Les 38 Figaro Bénéteau 2 sont tous amarrés à Deauville depuis le milieu de journée, parés à prendre le départ de la 45e édition de La Solitaire du Figaro – Eric Bompard cachemire le 8 juin prochain. C’est sous forme de parade qu’une vingtaine de marins ayant participé à la course Le Havre All Mer Cup ont mis le cap sur Deauville, les autres étant arrivés depuis quelques jours dans le bassin Morny.
Pour la première fois de son histoire, la course s’installe à Deauville, dans l’un des trois bassins que compose le port de 1 300 anneaux. Un port au cœur de la ville permettant la convivialité et l’échange avec les marins, stars des planches durant dix jours…

 

Pour le Prologue Eric Bompard cachemire samedi 31 mai, des invités de marque sont attendus

 

Des acteurs et journalistes parrainent des solitaires ! La ville de Deauville a convié le jour du prologue des personnalités fidèles à la cité calvadosienne, afin de leur faire rencontrer des skippers. Ainsi Jean-Pierre Kalfon parraine Jean-Paul Mouren (Groupe SNEF), Patrick Poivre d’Arvor Yann Eliès (Groupe Queguiner-Leucémie Espoir), Pascal Elbé Claire Pruvot (Port de Caen – Ouistreham) et Patrick Braoudé Gwénolé Gahinet (Safran-Guy Cotten)…
A 13h, les 38 solitaires participeront au Prologue Eric Bompard cachemire devant Deauville. De quoi commencer les joutes nautiques et donner un avant-goût des régates toujours très disputées sur La Solitaire du Figaro – Eric Bompard cachemire.

 

Ils ont dit sur les quais de Deauville….

 

Philippe Augier, maire de Deauville : « C’est une course mythique, alors quand on aime les sports nautiques et qu’on est une ville de nautisme, on est forcément très heureux d’accueillir le départ de La Solitaire du Figaro Eric Bompard cachemire. Nous pouvons mesurer ce caractère mythique de la course à la mobilisation de la population. Dès ce matin, il y avait plusieurs milliers de personnes sur les quais, attendant les bateaux en provenance du Havre. C’est une jolie ambiance de gens passionnés qui vont pouvoir se trouver au contact des skippers et des bateaux pendant dix jours, c’est merveilleux. »

 

Eric Bompard, Président d’Eric Bompard cachemire : « En arrivant à Deauville, on sait que le départ va être beau. Il y a déjà un monde fou ! Cet événement, nous le préparons depuis tellement longtemps que quand le village ouvre, c’est véritablement le coup d’envoi. Le projet est mené avec beaucoup d’envie, ce sera forcément une réussite. Deauville est une ville mythique, idéale pour accueillir le départ, car le port n’est pas trop grand et tout le monde peut profiter des marins. La course existe à travers tout ça. »

 

Claire Pruvot, Port de Caen Ouistreham : « Je suis super contente d’être là. Cela fait un moment que j’y pense, c’est quand même l’objectif de la saison.  Etre amarré dans le port de Deauville, c’est un moment fort. Aujourd’hui, il y a l’inauguration du village et mes partenaires sont présents, comme le conseil général du Calvados. Je vais avoir un programme chargé cette semaine. C’est vraiment sympa ! Je suis un peu à la maison. Nous rentrons dans le bain de La Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire aujourd’hui ! »

 

Anthony Marchand, Ovimpex-Secours Populaire : « Quel bonheur d’être à Deauville ! C’était un peu inespéré. Il y a deux semaines, je pensais faire La Solitaire avec un bateau tout blanc. Il y a une semaine, je ne pensais plus la faire, et quelques jours après, changement de programme, j’ai un bateau aux belles couleurs d’Ovimpex mon partenaire, associé au Secours Populaire. Mon projet était déjà lancé fin 2013, donc j’ai suivi toutes les formations et les entraînements de Port-La-forêt, je me sens prêt. Il faut toujours croire en sa bonne étoile, ça se prouve aussi bien en terre qu’en mer ! Et je trouve que ça embellit l’histoire de cette Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire ! ».

 

Jérémie Beyou, Maître Coq : « Je me sens fin prêt. Je me suis préparé plut tôt que l’an dernier. Le bateau a été mis à l’eau vers le 15 janvier, donc j’ai pu m’entrainer de bonne heure. Je me suis entrainé pour La Solitaire du Figaro-Eric Bompard cachemire. J’ai travaillé sur la performance et mon physique. Je content d‘être là à Deauville, avec le moral et ambitieux pour cette 45e édition. Le parcours propose en plus une bonne alternance entre la navigation côtière et océanique. Il va falloir être bon sur la tactique et sur la stratégie météo. L’épreuve est longue, nous serons durant plus d’un mois à temps plein sur l’épreuve. Il va falloir tout gérer, c’est ce qui fait l’intérêt de La Solitaire ! ».

 

Gildas Morvan, Cercle Vert : « Je me sens un peu fatigué parce qu’on a passé une grosse semaine au Havre, assez fatigante mais hyper intéressante, car on a pu s’affûter sur les départs et les réglages du bateau. Maintenant, il faut se reposer, nous avons une semaine avant le grand jour. Je suis content d’être à Deauville, place à la 45e édition de La Solitaire ! »

 

Jean-Paul Mouren, Groupe SNEF : « 28 Solitaire du Figaro à mon actif si je termine cette édition ! Pourquoi un tel amour ? Parce qu’il y a une équité formidable. J’aime aussi cette idée de faire une course ni trop longue, ni trop courte et qui voyage à travers l’Europe. Cet hiver, j’ai beaucoup travaillé la glisse en ski, j’espère que ce travail de sensations sera aussi valable pour le bateau ! »

 

Partager

Articles en relation