Nautisme info

Solitaire du Figaro: Yann Eliès toujours en tête aux Scilly, attendu cette nuit à Roscoff

Solitaire du Figaro: Yann Eliès toujours en tête aux Scilly, attendu cette nuit à Roscoff
juin 17
11:55 2014

A 30 milles de l’archipel anglais, les marins continuent de cravacher dans un vent encore variable en force et en direction. « Ca bosse ! » racontait Gildas Mahé (Interface Concept) à la vacation de 5h. Les 38 solitaires ont passé leur troisième nuit en mer et ne récupèrent qu’à coups de sieste de 5 à 10 mn, car la concentration est de mise pour aborder l’archipel des Scilly. Le coup de Gildas Morvan (Cercle Vert) ne semble pas avoir été payant, en revanche Alexis Loison (Groupe Fiva) joue le tout pour le tout sur sa trajectoire très sud. Dans quelques heures, on comptera les points avant une course de vitesse vers Roscoff…

Yann Eliès (Groupe Quéguiner-Leucémie Espoir) mène toujours la danse sur sa trajectoire parfaitement rectiligne. Une performance en soi, quand on sait que le vent a brillé par son irrégularité toute la nuit. Les adonnantes et les refusantes ont obligé les marins à sans cesse régler la voilure et à barrer, tout en gardant un œil sur l’AIS (Automatic Identification System) pour contrôler les adversaires. Un boulot à plein temps !

Attendus dans la nuit à Roscoff
Jusqu’aux Scilly, la flotte va continuer à progresser au prés serré par 10-12 nœuds de vent. Pour l’heure, Les vitesses au compteur ne dépassent pas les 6 nœuds. Le jeu consiste à se positionner idéalement pour doubler l’archipel par le Nord pour ensuite tirer sur la barre et cavaler jusqu’au pays du Léon dans un vent qui reprendra de la vigueur (jusqu’à 20 nœuds).« Normalement le vent devrait se renforcer un peu dans l’après-midi (15-20 nœuds), cela devrait avancer vite, je vois bien une arrivée de nuit ! » indiquait Alexis Loison à 5h. Le skipper de Groupe Fiva, 2e au classement ce matin, sait bien que le passage des îles anglaises sera déterminant en terme de positionnement dans la flotte. Il est fort à parier que l’ordre de passage au Scilly sera quasiment le même que celui sur la ligne d’arrivée ! Et vu l’homogénéité de la flotte sur cette 45e édition de La Solitaire du Figaro – Eric Bompard cachemire, on s’attend à Roscoff à une rafale de Figaristes au beau milieu de la nuit…

Les mots des marins en mer :

Alexis Loison (Groupe Fiva) : « Ca se passe bien ce matin, on verra ce que donnera mon option aux Scilly. Là, le courant va remonter vers le nord, j’ai fait de la vitesse toute la nuit et j’ai suivi ce courant, mais pour l’instant le vent refuse. Je n’arrive pas à voir où sont les autres bateaux, ce sera un peu la surprise. Là, on a une dizaine de nœuds, on est au près serré, il y a un peu de clapot mais ça va. J’ai fait quelques siestes, je suis un peu fatigué, mais j’ai pu faire le minimum vital. J’ai pris cette option depuis que nous avons passé le DTS du Fastnet. La renverse est en ce moment même et apparemment j’ai fait le plus dur. Nous sommes à 34 milles des îles Scilly. Pour le DTS le plus à l’ouest, on va passer au nord. Normalement le vent devrait se renforcer un peu dans l’après-midi (15-20 nœuds), cela devrait avancer vite, je vois bien une arrivée de nuit ! »

Gildas Mahé (Interface Concept) : « Ca va bien, ça bosse dur ! On a une mer relativement calme, c’est très praticable. On a un vent mollissant en approche des îles Scilly, le ciel est dégagé, il a fait froid cette nuit. C’est dur de faire la route dans les refus, on fait des phases au près serré et à la barre et des phases de petites siestes aussi. On devrait arriver aux îles Scilly dans 5 heures environ, je suis à 35 mille de l’archipel des Scilly. Si c’est refusant, au près, comme cela on va pas y être très vite mais si ça adonne de nouveau ça va aller plus vite. C’est beaucoup de « placement latéral » par rapport à la flotte. Hier j’ai eu une petite phase difficile mais c’est moi, j’ai mal anticipé les adonnantes et les refusantes. J’ai bien dormi cette nuit, j’ai fait des siestes très courtes, de 3 à 4 minutes, le vent était très instable, j’ai eu beaucoup de réglages. J’attaque le café et le petit déjeuner là ! En Manche le vent doit re-rentrer, nous devrions arriver relativement vite, dans la nuit de mardi à mercredi. »

 

S’inscrire à la Newsletter hebdomadaire pour ne rater aucune actu nautique !

Devenez membre rédacteur et publiez tous vos articles gratuitement sur le site.

Les dernières actus de la solitaire du Figaro

Partager

Articles en relation