Nautisme info

Solo Generali : La dernière mêlée

Solo Generali : La dernière mêlée
octobre 02
10:17 2015

Demain à 11h, le Grand Prix de Barcelone donnera l’occasion aux 22 solitaires de marquer leurs derniers essais, de transformer pour ceux qui sont sur le podium, de jouer des coudes dans la mêlée, bref de s’arracher sur le final de La Generali Solo. Au programme : des parcours construits de type banane et des côtiers. Après les tapas, les hostilités des durs à cuir peuvent recommencer !

Pour le moment, 10 régates ont été courues sur La Generali Solo : deux grandes étapes, cinq courses à Sète et trois à Nice. Sur le plan d’eau de Barcelone, le comité de course espère bien enchaîner les manches, comme pour jouer les prolongations et faire durer le suspense ! La zone de course sera définie entre celle des cargos au mouillage devant le port de commerce dans le sud de Barcelone, et celle du championnat européen de Nacra 17 où naviguent en ce moment même trois équipages français, dont Franck Cammas et Sophie de Turkheim… Les Figaro Bénéteau 2 appareilleront à 9h45 des pontons du Real Club Nautico de Barcelona pour un départ qui sera donné à 11h. Météo Consult prévoit des petits airs peu établis et variables en direction : 2 à 5 nœuds de sud-est puis 7 à 10 nœuds de sud.

Du jeu dans le classement général provisoire de La Generali Solo

Entre Yoann Richomme (Skipper Macif 2014) et Sébastien Simon (Bretagne – Crédit Mutuel Espoir), il va y avoir de la bagarre pour la troisième marche du podium : Yoann devance de 2 points seulement Sébastien… Gildas Morvan (Cercle Vert) et Gwénolé Gahinet (Safran – Guy Cotten) sont à égalité de points (143) respectivement à la 8e et 9e place, autant dire que ces deux-là ne se feront pas de cadeau. Un peu plus loin dans le classement, Nicolas Thomas (Guadeloupe Grand Large 1) et Claire Pruvot (Port de Caen Ouistreham) sont à la lutte. 19e, Nicolas ne devance que d’un point Claire, et ne sera certainement pas le plus galant des hommes sur ce Grand Prix de Barcelone. A noter qu’Alain Gautier (Generali 40) fait désormais partie du Top Ten avec 148 points, non loin du 7e Charlie Dalin (140 pts). Enfin, il faut saluer la jolie 14e place du Marseillais Mike Cohen (Tintorel) dont c’est la première course en solitaire en Figaro Bénéteau ! Il ne fait aucun doute, qu’il va y avoir du sport sur le plan d’eau catalan…

Le point sur le classement du Championnat de France Elite de course au large en Solitaire

Xavier Macaire (Skipper Hérault) est toujours en pôle position du classement provisoire avec 45 points et une confortable avance sur Alexis Loison (Groupe Fiva) 22 points derrière… Sur la troisième marche du podium Yoann Richomme (Skipper Macif 2014) a pris la place de Charlie Dalin (Skipper Macif 2015), mais seulement 2 points les séparent ! Voici les 6 premiers du classement provisoire. 1 : Xavier Macaire (Skipper Hérault) : 45 pts 2 : Alexis Loison (Groupe Fiva) : 67 pts 3 : Yoann Richomme (Skipper Macif 2014) : 74 pts 4 : Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) : 76 pts 5 : Gwénolé Gahinet (Safran – Guy Cotten) : 114 pts 6 : Vincent Biarnès (Guyot Environnement) : 125 pts

Ils ont dit à Barcelone :

Alexis Loison (Groupe Fiva), 1er au général provisoire
« Il reste quatre manches, je ne vais pas contrôler, c’est un coup à faire des bêtises. Je vais naviguer comme je le fais depuis le début, sereinement. Il va y avoir des conditions variables et du petit temps, donc il peut y avoir des retournements. Je vais prendre les manches comme elles viennent. 20 points d’écart avec le deuxième, c’est beaucoup et pas beaucoup. Le problème c’est que le deuxième c’est Xavier Macaire et il est redoutable. Je ne peux pas me permettre de faire quatre mauvaises manches. J’aurais quand même un coup d’œil sur lui. On arrive à la fin, il y a un énorme coup à jouer, je n’ai pas envie de tout gâcher. J’essaye de ne pas me mettre la pression. Il y a toujours une inquiétude quand même. Mais je me rassure en me disant qu’il n’y pas de raison que ça se passe mal, vu ce que j’ai fait depuis le début. »

Yoann Richomme (Skipper Macif 2014), 3e au général provisoire
« Derrière au classement, il y a du monde avec Sébastien Simon deux points derrière moi et Nick Cherry à 13 points. Devant, ce n’est pas loin non plus. Je vais peut-être contrôler le dernier jour, pour limiter la casse, mais je ne ferai pas de marquage rapproché. L’idée c’est plutôt de limiter les erreurs, mais je préfère regarder devant que derrière ! Si tu regardes un peu les manches, tu as les 12-13 premiers qui rentrent des bonnes manches une fois sur deux. Ca brasse énorme. On se dit toujours que c’est fini, qu’il n’y a plus beaucoup de points à distribuer, mais en fait tout est possible. Je ne me suis pas trop mal débrouillé sur les petits parcours, j’espère que ça va continuer. Je suis bien reposé, je me suis un peu baladé, je suis bien en forme, super motivé. Mon objectif c’est au moins de garder la troisième place au général. »

Marc Mallaret (Montpellier Business School), 21e au général provisoire
« J’ai appris plein de choses, à chaque fois que je monte sur le bateau j’apprends un truc. C’est ce que je suis venu chercher. Je suis déçu, car pour le moment je n’ai pas mis l’intensité que j’aurais du mettre. Quand je vois les autres, je me dis qu’ils vont au bout d’eux même, et moi non. Je suis déçu de moi. Je retiens que les autres partent sur une étape avec la même volonté que sur une banane, ils restent à la barre tant qu’ils ne sont pas morts de fatigue. Ils sont au taquet. Je suis moins fatigué que les autres. Je dors trop. Je ne me bats pas comme je voudrais. Ca se joue au mental ces étapes là. Il y a de l’expérience, mais surtout du mental. Xavier Macaire, c’est une brute dans ce sens là, il est impérial. Ca me donne envie de continuer, de m’entraîner. De trouver un partenaire. J’ai la chance d’avoir Xavier à mes cotés pendant les entraînements. Ce qui me choque, c’est la façon dont les mecs ne lâchent rien. Moi, je ne me suis pas suffisamment mis dans le rouge. »

Tags
Partager

Articles en relation