Nautisme info

Spis fleuris et applaudissements nourris pour le départ du 10ème Record SNSM

Spis fleuris et applaudissements nourris pour le départ du 10ème Record SNSM
juin 22
20:00 2014
Le coup de canon libérateur, symboliquement donné par Xavier de la Gorce, Président de la SNSM, a été donné à 15h32 pour les 35 bateaux qui composent la flotte du Record SNSM. Un joli départ sous spis, tout juste gonflés par la petite brise de 6 à 8 nœuds de nord nord-est soufflant sur la zone. Quelques minutes plus tôt, à 15h15 précises, les 18 skippers de la Class’40 engagés sur la Qualif Solidaire en ont fait de même, en même temps que les 150 participants au Petit Record, réservé quant à lui aux embarcations légères (avirons, kayaks, canoës, paddle, dériveurs). Le tout sous les yeux d’un public conquis, venu nombreux pour encourager navigateurs, rameurs et pagayeurs… sans oublier de témoigner son soutien aux sauveteurs ! Les premiers concurrents (Multi 50, IMOCA) sont attendus dès demain midi.

Modification confirmée pour les parcours du Record SNSM
En raison des petits airs annoncés à l’occasion du dixième anniversaire, la direction de course, qui avait déjà modifié le parcours de la Qualif Solidaire, a également décidé d’adapter les parcours du Record SNSM, comme envisagé hier. Lors du briefing skippers, Bernard Duval, le directeur de course, a présenté les nouveaux tracés. Les deux IMOCA, Initiatives-Cœur (Tanguy de Lamotte) et Imagine (Armel Tripon), ainsi que les deux Multi 50, Maître Jacques (Loïc Féquet) et Nootka (Gilles Buekenhout), vont donc effectuer une boucle de 230 milles, entre Saint-Nazaire, Sainte-Marine, l’île d’Yeu et Saint-Nazaire. Tous les autres concurrents (Class’40, Multi 2000, Osiris 1 et 2, IRC 1 à 4) emprunteront le même itinéraire, sauf qu’ils n’iront pas jusqu’à Sainte-Marine. Ils devront laisser Groix à bâbord, avant de mettre le cap sur l’île d’Yeu, soit une boucle de 180 milles. Le parcours du Petit Record, long de 7 milles, reste lui inchangé.

Loïc Féquet, skipper du Multi 50 “Maître Jacques” : « Ça devrait être assez rapide »
Le skipper malouin est engagé sur la boucle de 230 milles, entre Saint-Nazaire, Sainte-Marine et l’île d’Yeu. Nous l’avons rencontré à quelques heures du départ. Il nous livre sa vision de la course, évoque ses objectifs, sans oublier d’adresser un mot aux sauveteurs en mer de la SNSM : « Tout est prêt, la météo est clémente, on ne devrait pas avoir beaucoup de vent durant la nuit. On pense que ça va être une course de vitesse malgré tout, avec notamment du travers pour aller jusqu’à Sainte-Marine. Même si on n’ira pas très vite, ça devrait être assez rapide car on sera sur la route directe. A mon avis, on sera donc de retour demain midi à Saint-Nazaire. Mais les prévisions peuvent changer… S’il n’y a vraiment pas de vent, en dessous de six nœuds par exemple, les IMOCA devraient être plus rapides que nous. Au-delà, normalement, on va plus vite avec notre Multi 50. En tout cas, pour le public, c’est bien qu’on soit ensemble. Maître Jacques a été remis à l’eau il y a quinze jours. J’ai fait ma qualification pour la Route du Rhum la semaine dernière. L’idée aujourd’hui c’est surtout de prendre en main le bateau, qui est équipé de nouveaux flotteurs. Donc progresser et monter en puissance petit à petit, voilà les objectifs. Les sauveteurs ? On espère ne jamais avoir besoin d’eux ! Mais on sait qu’ils sont là, au cas où… Le Record SNSM les met en avant, c’est très bien. Ça permet de rappeler certaines règles de sécurité à tout le monde, y compris à nous ! »

Grand spectacle avec le Petit Record
Sur la grande plage de Saint-Nazaire, 150 navigateurs, rameurs ou pagayeurs ont pris place à bord de leurs embarcations côtières : une bonne cinquantaine de canoë-kayaks, une trentaine de planches de paddle, une quarantaine de dériveurs en tout genre (catamarans, optimists, etc.) et quatre avirons. Tous auteurs d’un départ canon, ils ont fait bouillonner d’écume la baie du Traic, à la force de leurs bras pour la plupart, devant une foule impressionnée. « Cette course réunit tous types de publics et de supports, souligne Damien, l’un des bénévoles chargés de l’organisation. Ils vont contourner des bouées dans le fond de la baie et faire deux allers-retours pour une bonne heure de course environ. » La distance à parcourir entre Saint-Nazaire et Saint-Marc – entre SN et SM là aussi, jeu de lettres oblige ! – équivaut à 7 milles (13 km). La remise des prix a lieu tout à l’heure à 18 heures, sur le village du Record SNSM. Pour rappel, cette épreuve permet à la SNSM de rappeler que l’action des sauveteurs en mer s’étend du large jusqu’aux plages…

Retour sur la belle soirée des 10 ans du Record SNSM
Hier soir, ils ont été des milliers – sûrement plus de 10 000 ! – à se rassembler, dans la joie, la convivialité et la solidarité, sur les quais du port de Saint-Nazaire, pour fêter, en musique, les 10 ans du Record SNSM. Après une ouverture de la soirée en fanfare assurée par le Bagad de Saint-Nazaire, un briefing skippers organisé en public par la direction de course et les discours officiels, notamment celui de Xavier de la Gorce, Président de la Société Nationale de Sauvetage en Mer, le spectacle son et lumière “Electro Pictures”, concocté par le trompettiste Alex Tassel, a pu commencer. Le début d’une douce et belle nuit, entrecoupée d’un joli feu d’artifice, tiré depuis le toit de la Base sous-marine, où les lettres SNSM ont brillé de mille feux… Inoubliable !

S’inscrire à la Newsletter hebdomadaire pour ne rater aucune actu nautique !

Devenez membre rédacteur et publiez tous vos articles gratuitement sur le site.

Partager

Articles en relation