Nautisme info

Take and Sail se positionne sur le marché de la gestion des ports à sec

décembre 03
16:52 2015

Take and Sail , un projet issu de Savoye, opérateur de la logistique, se positionne sur le marché de la gestion des ports à sec Take and Sail, nouvelle entreprise en croissance et porteuse d’un concept de port à sec innovant et flottant totalement automatisé, est lancé par des professionnels de la logistique à l’occasion du Salon Nautic de Paris.

Le concept inspiré de celui employé dans les aéroports pour la gestion des flux de bagages

Le concepte vise à proposer une gestion dynamique des ports de plaisance, et permet enfin aux plaisanciers de disposer de leurs bateaux comme si leurs places étaient à flot.
Grâce à sa structure métallique, Take and Sail propose en effet une solution qui s’adapte à son environnement terrestre ou maritime. Le concept neutralise les temps d’attente et permet une rapidité inégalée de mise à l’eau ou de stockage des bateaux grâce à l’action combinée du carrousel, du système d’amarrage et de positionnement. Elle permet également une optimisation de la gestion des places à flots en fonction des flux de départs et d’arrivées avec la combinaison du carrousel et de la base arrière.

Le concept s’inscrit en effet dans une démarche responsable qui prend en compte l’écologie (dépollution des ports, respect de la loi littoral, intégration paysagère, bateaux nettoyés à l’eau douce avec récupération des eaux de pluie), l’économie (création de nouvelles unités de stockage, valorisation de l’offre portuaire, prévention des risques avec des bateaux hors d’eau) et le social (pénibilité, amélioration des conditions de travail et manutention sécurisée, création d’emplois). Le Salon Nautic, qui ouvrira ses portes le 4 décembre à Paris, sera l’occasion de présenter cette nouvelle offre aux collectivités  territoriales et aux acteurs partenaires qui souhaitent porter des projets de port à sec.
Dans un contexte de pénurie d’anneaux (voir encadré chiffres clés), cette initiative est pionnière, en ce sens qu’elle constitue la première du genre portée par des spécialistes de la logistique en France. Une validation expérimentale du principe a eu lieu à Auxonne, en Bourgogne.
L’entreprise mise sur le déploiement de cette technologie dans plusieurs ports à sec en France (métropole et / ou DOM-TOM), dans la première année de développement.

Partager

Articles en relation