Nautisme info

TEAM FRANCE dans la cour des grands

TEAM FRANCE dans la cour des grands
février 20
18:38 2014

Deux mois après l’annonce de sa création au Nautic de Paris, le Team France s’engage grâce à Groupama dans sa première compétition internationale à l’occasion des Extreme Sailing Series qui débutent ce jour à Singapour. Face à certains des plus grands régatiers de la planète comme Dean Barker (NZ) ou Sir Ben Ainslie (GB), Franck Cammas et son équipage vont défendre les couleurs tricolores avec la détermination qu’on leur connaît.

Dans le même temps, Team France se dévoile sur la toile avec un site internet dédié, une page Facebook, un fil Twitter et une chaine sur dailymotion afin de vous permettre de suivre au plus près l’évolution de ce formidable projet sportif et de l’ensemble de la filière. Ensemble pour excellence, c’est maintenant!

TEAM FRANCE dans le vif du sujet

Le cadre est somptueux. Surprenant même puisque c’est au milieu des buildings du Business Center de la capitale que se trouve le minuscule plan d’eau sur lequel les douze catamarans de 40 pieds (12 mètres) engagés dans la huitième édition de ce championnat international vont s’affronter. Créé par le britannique Mark Turner, les ESS se singularisent par de petits parcours situés à proximité directe du public qui durent une dizaine de minutes. Autant dire qu’à ce rythme là, la moindre faute se paye cash : « Si tu loupes ton départ, tu es mort. A la moindre erreur de manœuvre, c’est pareil et comme il y en a beaucoup, il faut constamment anticiper » analyse Tanguy Cariou, régleur de grand voile et chef de projet pour Groupama sailing team.

A ses côtés, Thierry Fouchier ajoute : « Contrairement aux autres régates auxquelles nous participons, nous ne sommes jamais en ligne droite plus de 30 secondes. Il faut donc être super bon dans les transitions pour immédiatement atteindre la vitesse cible. Tu n’as pas le temps de la chercher car il faut déjà préparer la prochaine manœuvre. Il n’y a que le barreur qui a le temps de regarder ce qui se passe autour de lui. Nous, les équipiers, on ne sait souvent même plus ou nous en sommes de la régate, s’il reste encore un tour à faire ou si c’est l’arrivée ». Venant de la bouche de l’un des deux seuls français à avoir remporté l’America’s Cup (BMW Oracle en 2010), le propos est édifiant.

Reste maintenant à savoir comment va se comporter l’équipage de Team France qui effectue son come back dans une série que la majorité de ses concurrents n’a jamais quittée : « Il est clair que nous ne sommes pas favoris. Je dirai même que l’on risque parfois d’être à la peine face aux spécialistes qui sont souvent médaillés olympiques sans parler de trois d’entre eux qui ont juste remporté l’America’s Cup (Barker, Ainslie, Bertarelli). Mais nous avons une bonne équipe, capable de progresser » précise Franck Cammas. La journée de practices races a confirmé le haut niveau et l’homogénéité de la flotte. The Wave Muscat, JP Morgan, Team New Zealand, Groupama ou encore Alinghi ont brillé à tour de rôle dans un vent de 4 à 10 noeuds. Victime d’une petite avarie, les australiens et les français n’ont pu disputer toutes les manches. Mais, quoiqu’il en soit, la détermination alliée à une certaine tranquillité se lisait sur les visages de Barker et d’Ainslie. Champions reconnus, ils attendent avec une certaine impatience le début des hostilités pour montrer aux impétrants comme Jarvin et Cammas que la Coupe, ca se mérite. Une confrontation que le skipper de Team France n’est pas du style à fuir. Loin s’en faut, persuadé que, au-delà du résultat, il va encore apprendre…

TEAM FRANCE 2.0 : Rejoignez l’aventure !

La première compétition sportive d’un skipper de Team France est l’occasion de mettre en place tous les outils pour vous permettre de suivre le projet et son actualité. Rendez-vous donc sur le site internet de Team France : www.team-france.org. Ce site internet est monté en collaboration avec l’Ecole 42 afin d’associer les talents français au projet Team France dans l’esprit de la devise de l’équipe « Ensemble pour l’excellence ». Si vous êtes plus réseaux sociaux, pour aimer et partager, nous y sommes aussi :

Facebook : https://www.facebook.com/teamfrancevoile
Twitter : https://twitter.com/TeamFranceVoile
Google+: https://plus.google.com/u/0/b/100311303651530728810/100311303651530728810
Flickr : http://www.flickr.com/photos/teamfrancevoile/12580824024/
Dailymotion pour des vidéos exclusives : http://www.dailymotion.com/TeamFranceVoile

L’équipage et l’assistance de Groupama Sailing Team

1. Franck Cammas, skipper et barreur
2. Tanguy Cariou, réglage grand-voile et tactique
3. Thierry Fouchier, réglage des voiles d’avant
4. Devan Le Bihan, numéro 1
5. Sophie de Turckheim, assistante n° 1 et observation du plan d’eau
6. Thierry Péponnet, coach
7. Louis Viat, assistance logistique et équipier remplaçant
8. Olivier Mainguy, assistance technique gréement
9. Yoan Bibbeau, assistance technique nautique
10. Michel Letty, assistance composite et finition

Les concurrents

1. Alinghi, Ernesto Bertarelli, Suisse
2. Team New Zealand, Dean Barker
3. JP Morgan, Ben Ainslie, Grande Bretagne
4. Gac Pindar, Steve Jarvin, Australie
5. Gazprom Team Russia, Igor Lisovenko
6. The Wave Muscat, Leigh MacMillan, Oman
7. Oman Air, Rob Greenhalgh
8. Realstone, Jérôme Clerc, Suisse
9. RedBull Sailing Team, Roman Hagara, Autriche
10. SAP Extrême Sailing Team, Jes Gram Hansen, Danemark
11. Team Aberdeen Singapore, Nick Moloney

Partager

Articles en relation