Nautisme info

Transat AG2R La Mondiale : Safran – Guy Cotten à Concarneau

Transat AG2R La Mondiale : Safran – Guy Cotten à Concarneau
mars 28
18:20 2014
Les choses sérieuses commencent pour le Figaro Bénéteau Safran-Guy Cotten. Amarré dans le port de Concarneau depuis mardi, le bateau de Gwénolé Gahinet et Paul Meilhat a été rejoint ce vendredi par les 14 autres concurrents de la 12ème édition de la Transat AG2R La Mondiale qui s’élancera le 6 avril en direction de Saint-Barthélemy aux Antilles. Dès demain samedi, le Prologue de l’épreuve en baie de Concarneau marquera le coup d’envoi d’une semaine chargée pour l’équipage de Safran-Guy Cotten.
Paul Meilhat : le bon choixVoilà des semaines que Gwénolé Gahinet et Paul Meilhat attendent cela ! Depuis le mois de janvier, le duo de Safran-Guy Cotten s’entraîne à Lorient pour arriver dans les meilleures conditions. Après une dernière session d’entraînement en fin de semaine dernière, Gwénolé Gahinet dresse un premier bilan positif à neuf jours du départ de la Transat AG2R La Mondiale. « J’ai fait un très bon choix en proposant à Paul Meilhat de m’accompagner sur la transat. Il est très présent et très impliqué dans mon projet. Je suis réellement impressionné de voir ses automatismes sur le bateau, je m’enrichis quotidiennement de son expérience. » Confiant pour la dernière ligne droite

La Transat AG2R La Mondiale marque la première grande échéance pour Gwénolé à la barre du Figaro Bénéteau Safran-Guy Cotten. Et si le niveau des 15 équipages engagés sur la Transat est particulièrement élevé cette année, le skipper de Safran-Guy Cotten est confiant. « Nous nous sommes donnés les moyens de réussir. Le Figaro Bénéteau est un bateau exigeant avec Paul, nous allons participer à cette transatlantique en Figaro sans appréhension » explique Gwénolé, impatient d’en apprendre davantage en course aux côtés de son co-skipper.

 

Le Prologue : enfin dans le vif du sujet

Samedi 29 mars à 13h00, les 15 concurrents de la Transat AG2R La Mondiale entreront en baie de Concarneau pour le Prologue de l’épreuve. Sur un parcours côtier d’environ 7 milles, l’épreuve ne compte en rien pour le classement final mais demeure une belle occasion de se mesurer à ses adversaires avant le départ. L’équipage de Safran-Guy Cotten espère bien montrer de quoi il est capable : «  Je ne suis pas superstitieux, cela porte malheur, » s’amuse Gwénolé. Plus sérieusement, je ne crois pas à cette légende qui veut que celui qui remporte le Prologue ne gagne pas la course. Nous allons aborder ce parcours comme n’importe quelle autre épreuve et tenter de faire le meilleur résultat possible. »

 

Météo, baptême et dédicaces au programme de la semaine

D’ici le grand départ vers Saint-Barthélemy dimanche 6 avril à 13h00, Gwénolé et Paul seront présents toute la semaine à Concarneau pour travailler entre autres sur la météo. Le public pourra également rencontrer les deux jeunes marins à l’occasion de séances de dédicaces sur le stand Guy Cotten situé sur le village de la course. Enfin, temps fort de la semaine, le Figaro Bénéteau Safran-Guy Cotten sera baptisé vendredi 4 avril à 16h00 en présence de la marraine et du parrain du bateau : Hélène Moreau-Leroy, Présidente d’Hispano-Suiza (Safran) et de Jean-Paul Ollivier, ami de longue date de Guy Cotten.

 

Suivre la Transat AG2R

S’inscrire à la Newsletter hebdomadaire pour ne rater aucune actu nautique !

Devenez membre rédacteur et publiez tous vos articles gratuitement sur le site. Cliquez ici.

Partager

Articles en relation