Nautisme info

Transat AG2R: Réactions des vainqueurs Gwénolé Gahinet et Paul Meilhat – skippers Safran-Guy Cotten

Transat AG2R: Réactions des vainqueurs Gwénolé Gahinet et Paul Meilhat – skippers Safran-Guy Cotten
avril 28
21:26 2014

Paul Meilhat : « C’était super sympa. Nous avons eu le temps de savourer. Nous avons eu des supers conditions les deux derniers jours, c’était de la glisse. La première fois que j’ai fait la Transat AG2R LA MONDIALE, je suis arrivé de nuit, la deuxième fois, nous avons fait un duel avec Banque Populaire, du coup je n’ai rien vu ! Là, j’ai pris le temps de regarder la côte, c’était magnifique. »

Gwénolé Gahinet : « C’est le rêve ! On y croyait avant de partir, on pensait qu’on pouvait la gagner, mais de là à le faire, vu le niveau qu’il y avait dans la flotte cette année, c’est assez extraordinaire ! Nous sommes contents parce que dès le Cap Finisterre, nous avons réussi à être en tête de flotte. Ca nous a mis en confiance, et après ça s’est déroulé comme dans un rêve… Avec Paul, ça s’est super bien passé, il m’a beaucoup transmis.

Ce fut un beau duel avec Skipper Macif. Ca s’est joué à pas grand-chose. A chaque fois, ce sont des petits décalages, des petites différences de vitesse, mais nous nous sommes bien battus, je pense qu’on la mérite cette victoire ! C’est un résultat inespéré pour ma première grande course en Figaro, et je la dois à l’expérience de Paul. Je suis content qu’il ait accepté de faire cette transat avec moi. Ce sera formateur pour la Solitaire du Figaro dans un mois, merci Paul ! J’ai essayé d’être un bon élève, j’ai fait pas mal d’efforts, j’ai le sentiment d’avoir beaucoup appris. »

Paul Meilhat : « Ca s’est joué aux Canaries ? Nous n’avons jamais douté, nous avons ensemble bien analysé la situation et ce fut la clé de notre réussite, car nous étions dans une démarche constructive et nous avons bossé ensemble dans la confiance. Nous avons toujours été dans les bons coups. Nous avons fait quelques petites erreurs, mais peut-être un peu moins que les autres.

C’est vrai que ce sont les jeunes qui sont partis dans le Sud ! Il faut dire que nous fonctionnons un peu tous pareils dans les analyses météo et les choix stratégiques, comme Generali et Skipper Macif. Les autres, les vieux briscards, ça fait vingt ans qu’ils trustent les podiums, alors maintenant c’est à notre tour. Nous sommes capables de prendre la suite ! »

Gwénolé Gahinet : « Nous avons beaucoup pensé à Guy Cotten, nous lui dédions cette victoire. Un grand merci à notre équipe à Lorient. La préparation fut rapide car nous avons mis le bateau début janvier. »

S’inscrire à la Newsletter hebdomadaire pour ne rater aucune actu nautique !

Devenez membre rédacteur et publiez tous vos articles gratuitement sur le site.

Suivre la Transat AG2R

Tags
Partager

Articles en relation