Nautisme info

[Transat Jacques Vabre] Après le chavirage, le remorquage

[Transat Jacques Vabre] Après le chavirage, le remorquage
novembre 14
15:31 2013

C’est après 85h du chavirage de leur trimaran Arkema – Région Aquitaine, le dimanche 10 novembre à 23h00, que les deux marins ont passé plus de 3 jours et demi, soit quatre nuits, dans les 4m² de la coque retournée du bateau. C’est à 12h00 heure française ce jeudi que le remorqueur hollandais WEST est arrivé au contact des deux hommes et de leur bateau. Lalou Roucayrol et Mayeul Riffet sont maintenant à bord (crédit photo : Vincent Olivaud / Team Lalou Multi).

Les deux skippers à bord du WEST vont mettre en place, avec l’ensemble de l’équipage, la procédure de retournement du trimaran. Effectuée une seule fois par le passé avec succès, en 2005 avec l’hydraplaneur d’Yves Parlier, elle consiste à lester l’arrière du bateau (pour l’enfoncer dans l’eau) puis fixer deux sangles à l’avant de la coque centrale du trimaran et enfin tirer le bateau à faible vitesse. L’arrière s’enfonce, ainsi dans la mer, grâce aux 4 tonnes de lest, et le bateau se retourne doucement en faisant 180°. C’est une manœuvre complexe, notamment dans les conditions de mer actuelles – houle forte et croisée – et sa réussite n’est pas garantie.

Dans le cas où la manœuvre réussirait, le remorqueur sanglera ensuite le bateau pour le ramener, à l’endroit, dans le port de Cascais. En cas d’échec, le bateau serait également remorqué dans le port portugais, mais à l’envers sur près de 200 milles nautiques, avec le risque d’endommager davantage la structure du bateau. Une vacation officielle sera réalisée dans les heures qui viennent avec les deux marins par le service de presse de la Transat Jacques Vabre.

Retrouvez toute l’actualité et le classement de la Transat Jacques Vabre : www.nautisme-info.com/sport

Partager

Articles en relation