Nautisme info

Un équipage de la Volvo Ocean Race s’échoue en plein océan indien!

Un équipage de la Volvo Ocean Race s’échoue en plein océan indien!
décembre 02
12:18 2014

L’équipage de Team Vestas Wind a été secouru dès les premières lueurs du jour. Hier, vers 16h, le bateau danois s’est échoué sur des récifs dans l’océan Indien au large de l’île Maurice. L’équipage de Chris Nicholson a été contraint d’abandonner le bateau dans la nuit. L’ensemble des neuf membres d’équipage sont sains et saufs.

Pendant plusieurs heures, les hommes de Team Vestas Wind étaient restés à bord de leur Volvo Ocean 65 coincé dans le récif et battu par les vagues. Dans le choc, les safrans se sont brisés et une voie d’eau est apparue à l’arrière du Volvo Ocean 65. Aux alentours de minuit, le skipper Chris Nicholson a pris la décision d’abandonner le bateau. Avec ses hommes, ils ont marché sur le récif, de l’eau jusqu’aux genoux pour rejoindre une zone sécurisée leur permettant d’attendre les secours. A 3h30, ils ont pu être récupérés par les gardes côtes. Ils ont alors été transportés jusqu’au minuscule îlot nommé Ile du Sud, dans l’archipel de Saint-Brandon, situé à 430 kilomètres dans le nord est de l’île Maurice.

Team Alvimedica qui avait été détourné pour pouvoir porter secours à l’équipage si nécessaire a pu reprendre la course puisque l’équipage est maintenant hors de danger. Will Oxley, le navigateur de Team Alvimedica décrivait l’émotion qui régnait alors dans l’équipage de Charlie Enright à la vue de Team Alvimedica, échoué : « Tout va bien à bord. Nous sommes tous profondément attristés par ce qui vient de se passer pour Team Vestas Wind. Nous sommes heureux d’avoir pu être présents à leur côté pour les soutenir. Maintenant, nous sommes impatients de prendre une bière avec eux le plus vite possible ! »

La préoccupation principale de l’équipage danois est maintenant de tout mettre en œuvre pour récupérer son bateau. Pour l’instant, il est encore trop tôt pour savoir comment l’opération peut être mise en place d’autant que Nicholson ne connait pas exactement l’étendu des dégâts sur son monocoque.

Knut Frostad, le directeur de la Volvo Ocean Race, précise qu’on ne sait pas encore comment un tel accident a pu se produire mais se dit heureux de savoir que les hommes de Team Vestas Wind sont désormais en sécurité. « La sécurité de l’équipage a été notre priorité. En même temps, je suis tellement triste pour ce qui vient d’arriver. C’est un désastre pour Chris Nicholson et son équipe. C’est un désastre pour la course et l’ensemble des personnes impliquées dans le projet. Team Vestas Wind a tout notre soutien. »

Team Vestas Wind était le dernier équipage inscrit pour cette édition de la Volvo Ocean Race. Sa participation avait été annoncée six semaines avant l’ouverture des festivités à Alicante. Nicholson, qui a terminé deux fois deuxième sur Camper puis sur Puma lors des deux dernières éditions, a rassemblé autour de lui un équipage très expérimenté incluant aussi de jeunes marins danois talentueux. Ils étaient 5ème du classement au moment de l’accident. Nicholson compte quatre participations précédentes à la Volvo Ocean Race.

Team Vestas Wind échoué au large de l’île Maurice ; l’équipage contraint d’abandonner le bateau

Ce samedi, en milieu d’après-midi, Team Vestas Wind a informé que le bateau mené par Chris Nicholson était échoué sur les hauts fonds de Saint Brandon (aussi appelé Cargados Carajos Shaols) au large de l’ile Maurice (220 milles au nord nord est de l’île Maurice).

L’équipage a aussitôt précisé que personne n’était blessé. L’organisation de la Volvo Ocean Race était alors en contact avec le bateau pour établir l’étendu des dommages et s’assurer de la sécurité de l’équipage.

Le MRCC de la Réunion avait été également averti de la situation du bateau Team Vestas Wind. L’équipage a dû rapidement envisager d’abandonner le bateau pour se mettre en sécurité. Mais ) cet instant, tous les équipiers étaient encore à bord.

Team Alvimedica et deux autres bateaux de la course ont été mis en alerte pour intervenir en cas de nécessité dès l’annonce de l’échouage de Team Vestas Wind.

Vers 21h30 HF, Team Alvimedica est arrivé sur place, à proximité de Team Vestas Wind. L’équipage de Charlie Enright se tenait prêt à intervenir pour aider Team Vestas Wind au lever du jour si nécessaire. La situation à bord était relativement stable et l’équipage voulait attendre le lever du jour pour établir un nouveau bilan.

Un premier constat démontrait que les deux safrans sont cassés. L’équipe avait aussi décrit une importante voie d’eau. Mais le gréement semblait intact.

A 22h45, l’équipage a mis deux radeaux de survie à l’eau tandis que le bateau continuait de taper contre les récifs. Les radeaux étaient à proximité du Volvo Ocean 65 de manière à pouvoir évacuer rapidement l’équipage si besoin. L’équipage prévoyait d’abandonner le bateau dès le lever du jour avec l’aide des gardes côtes de l’île du sud ainsi que le soutien de l’équipage de Team Alvimedica, toujours présent sur zone.

A 01h45 HF, Team Vestas Wind a informé la direction de course que les neuf équipiers avaient du abandonner le bateau. Les radeaux de survie sont amarrés dans une zone sécurisée du récif. L’équipage attend ainsi en sécurité le lever du jour. A l’aube, l’équipage, qui est sain et sauf, sera pris en charge par les gardes côtes pour être amené à terre ou sera embarqué à bord de Team Alvimedica.

Volvo Ocean Race 2014-2015 - Leg 2

S’inscrire à la Newsletter hebdomadaire pour ne rater aucune actu nautique !

Devenez membre rédacteur et publiez tous vos articles gratuitement sur le site.

Toutes les infos de la Volvo Ocean Race

Partager

Articles en relation