Nautisme info

UNCL : Meilleur club de France, la passe de six pour la Nautique !

UNCL : Meilleur club de France, la passe de six pour la Nautique !
novembre 24
16:37 2016

L’UNCL (Union Nautique de la Course au Large) décerne à la Société Nautique de Marseille, un sixième titre consécutif de meilleur club français 2016, dans la jauge IRC.

Après ses cinq titres obtenus en 2011, en 2012, en 2013, en 2014 et en 2015, la Nautique inscrit de nouveau son nom en haut de l’affiche. Ce couronnement intervient après la série de bons résultats obtenue par les bateaux de la SNM, tout au long de l’année 2016, lors du championnat Méditerranée de course en équipage (victoires finales de Magic Twelve/François Pailloux en IRC1, Glen Ellen V/Dominique Tian en IRC2 et Jin Tonic Sequel/Bernard Daurelle IRC3), ainsi qu’en finale des championnats de France.

Mathématiquement, il est obtenu grâce aux performances de Glen Ellen V, vainqueur du Championnat Méditerranée Équipages en IRC 2 (352 points), Jin Tonic Sequel 2e en IRC 3 (345 points) et Tahina Socafluid, 5e dans cette même classe (336 points). Cette consécration est aussi le fruit de l’assiduité de ses trois navires amiraux : 9 participations pour Glen Ellen V et 8 pour Jin Tonic Sequel et Tahina Socafluid !

Avec plus de 800 bateaux engagés, et plus de 150 clubs nautiques français représentés, c’est un exploit unique que réalise le club marseillais qui récolte les fruits d’une politique sportive tournée vers ses régatiers depuis de nombreuses années.

“Ça fait beaucoup six titres consécutifs…“ sourit Raymond Lamberti, le Président de la SNM. Ce titre a été obtenu grâce aux résultats exceptionnels de nos bateaux sur l’ensemble de la saison 2016. De la SNIM, en passant par la Giraglia ou encore le Tour de Corse… Cette récompense couronne le travail accompli depuis près de dix ans, lorsque nous avons créé le pôle course par l’intermédiaire de Philippe Peytou…“

Pierre-Alain Tocci, l’un des acteurs en IRC3 de ces différents titres, en est le responsable. “Cette réussite est le baromètre de la vitalité et l’énergie du club. Nous avons créé le pôle course pour permettre aux compétiteurs, en début d’année, de bénéficier de sessions de travail (théoriques puis pratiques sur l’eau), avec la participation d’intervenants extérieurs (skippers de haut niveau, juges…) qui permettent aux équipages amateurs de rivaliser un peu plus, chaque année, avec les équipages professionnels. Il existe une véritable émulation et une grande solidarité entre tous. Lorsque l’on a mis en place le pôle course, souligne-t-il, nous y avons mis des moyens financiers et des moyens humains. La vingtaine de bateaux de la Nautique qui régate en IRC possède désormais des équipages un peu plus aguerris, chaque année et qui sont reconduits en majeure partie.“

A l’aube de fêter ses 130 ans en 2017, la Nautique offre une nouvelle jeunesse à sa réputation historique de club régatier. “Ce sixième titre prouve que nous sommes sur la bonne voie, conclut le président Lamberti. Cela représente la reconnaissance de notre travail

au quotidien. A mon arrivée, j’ai cherché à transmettre cette passion de la régate à nos sociétaires. La dynamique se crée peu à peu, Et j’aimerais qu’il y ait encore d’avantages de sociétaires qui participent aux régates dans les années à venir. Et puis, le dernier signe de la bonne santé de notre club, c’est que l’on a beaucoup de demandes de coureurs qui veulent venir à la nautique…“

Rendez-vous en 2017 pour le 7e titre ?

Classement 2016 clubs français en IRC

1/Société Nautique de Marseille (1034 pts)

2/Société Nautique de Saint-Tropez (992 pts)

3/Cercle Nautique et Touristique du Lacydon (960 pts)

4/Cercle Nautique de Lorient (956 pts)

5/Yacht Club de la Grande Motte (906 pts)

Partager

Articles en relation