Nautisme info

Des valeurs bien trempées de la société Guy Cotten

Des valeurs bien trempées de la société Guy Cotten
décembre 10
17:45 2013
La société Guy Cotten fête, en 2014, ses 50 ans. Nos tenues ont parcouru plusieurs fois le tour de la terre et sont vendues sur tous les continents. Mais notre ancrage breton est aussi fort que le caractère et la fiabilité de nos produits, que Guy Cotten, le fondateur, a tenu à fabriquer en Bretagne, le berceau d’origine. Depuis sa naissance en 1964, la société est liée à la mer.  Guy Cotten a commencé en parcourant  les quais et les pontons de pêche de la région. Il donnait beaucoup d’importance aux échanges directs avec les pêcheurs pour créer des vêtements à leur image : robustes, efficaces, pratiques… en un mot Professionnels !

C’est cette même identité, cette même exigence qui s’applique encore à la totalité des produits issus de nos ateliers.  Qu’ils soient destinés au marché du yachting, de la pêche, de l’agriculture, de l’industrie … ils portent la même empreinte. L’Histoire de la société est fortement liée au milieu de la voile. La création des écoles de voile en 1966 a donné naissance à la veste Rosbras , le ciré jaune qui est souvent repris comme produit phare de la société.  La rencontre de Gilles Gahinet (Vainqueur de la Course de l’Aurore (actuelle Figaro) en 1977 et vainqueur de la Course du Figaro en 1980. 7 fois dans les 3 premières places entre 1975 et 1982) et de Guy Cotten a marqué le début d’une amitié très forte qui durera jusqu’au décès de Gilles en 1984. C’est, 30 ans plus tard, une nouvelle aventure qui débute avec Gwénolé Gahinet, le fils de Gilles, marquant ainsi la  fidélité,  l’attachement, la fiabilité à travers le temps qui caractérisent la Société Cotten. Tout comme avec nos fournisseurs historiques, notre atelier de réparation qui rallonge la durée de vie de nos produits, notre fabrication en Bretagne… nous recherchons une relation équitable, de qualité.

L’engagement d’un bateau pour la Course du Figaro mené par Gwénolé Gahinet s’est donc naturellement imposé à nous pour célébrer les 50 ans de la Société. La technicité de l’épreuve, qui accueille de grands marins  luttant pour l’excellence, est en phase avec les recherches techniques et les brevets déposés pour toujours faire évoluer l’efficacité de nos produits et le confort de tous les navigateurs qui choisissent nos vêtements. Le partenariat existant avec l’entreprise Safran pour le programme 60 pieds IMOCA, mené par Marc Guillemot est très bénéfique. Marc Guillemot a participé au fil des années à tester, commenter, essayer puis  valider nos tenues de Hautes Mer. Cette recherche de l’excellence pour nos produits par l’innovation se rapproche de la démarche de la Société Safran, bien que dans un registre et une échelle  très différents.

C’est ainsi avec une grande joie, et une grande cohérence, que nous engageons en commun avec Safran et toute son équipe, un bateau Safran-Guy Cotten pour la Course du Figaro 2014/2015 donnant ainsi la chance à la nouvelle génération de navigateur de s’exprimer !

Partager

Articles en relation