Nautisme info

Volvo Ocean Race: Pas de répit après le Tour des Iles Britanniques

Volvo Ocean Race: Pas de répit après le Tour des Iles Britanniques
août 22
18:11 2014
Abattu, meurtri, heureux, inquiet. Vous l’avez dit, ce sont les divers états par lesquels sont passés les marins de la Volvo Ocean Race après un Tour des Iles Britanniques digne du mode essorage d’une machine à laver et qui a vu la victoire d’Abu Dhabi Ocean Racing. Et maintenant ?

Pour Abu Dhabi Ocean Racing, cette semaine a été celle des sourires aprèsune course où ils ont frôlé la perfection. Leur victoire et le record établi sur ce parcours en monocoque confirment ce que beaucoup avaient devinés. Ian Walker, le skipper, sera l’un des très sérieux prétendants à la victoire de la 12ème édition. L’homme avait été remarqué lors de ses deux précédentes participations mais, engagé sur des bateaux moins performants, il n’avait pas été en mesure de réaliser un résultat à la hauteur de son talent.

A son arrivée à Cowes, il rappelait tout de même que «  bien sûr, ça a été une grande course et c’est un superbe résultat mais notre objectif reste la Volvo Ocean Race et notre préparation va se poursuivre dans ce but ». L’équipage est donc sur un nuage avec tout de même de petits points noirs. L’épreuve s’est en effet soldée par deux blessés (Justin Slattery et Phil Harmer), qui ont souffert le martur pendant 1 800 milles, et par une poignée de petits problèmes mécaniques qu’ils ont réussi à régler par leurs propres moyens.

Pour les franco-chinois de Dongfeng Race Team, 3ème, le bilan de cette première confrontation est très positif et même impressionnant quand on sait que plusieurs équipiers Chinois, qui pratiquaient la voile en amateurs il y a encore quelques mois, étaient de l’aventure.

Ce n’est pas pour autant qu’ils se sont reposés sur leurs lauriers cette semaine puisqu’ils ont participé au stage survie et de sécurité au même titre que les autres équipages. Cette formation, qui couvre les problèmes médicaux, la survie en mer ou même les risques d’incendies, est une étape importante que chaque marin de la Volvo Ocean Race doit suivre avant le départ.

Jiru Yang (« Wolf ») le résume ainsi : « Ouah ! C’était deux des journées les plus intensives de ma vie, et sans doute les plus utiles. J’espère seulement ne jamais avoir à utiliser ce que j’ai appris ! »

Iker Martinez, qui a participé aux deux dernières éditions suivait lui aussi ce stage mais avait sans doute en tête le nom de son bateau. Un sponsor titre doit être annoncé dans les prochaines semaines. Plusieurs nouveaux membres de l’équipage devraient également être annoncés prochainement.

Les derniers inscrits, Team Vestas Wind, se sont concentrés cette semaine sur la mise à l’eau de leur bateau et tout s’est visiblement bien passé. Ils doivent rejoindre Alicante début septembre.

S’inscrire à la Newsletter hebdomadaire pour ne rater aucune actu nautique !

Devenez membre rédacteur et publiez tous vos articles gratuitement sur le site.

Toutes les infos de la Volvo Ocean Race

Partager

Articles en relation