Nautisme info

Xavier Macaire rejoint le CNTL à Marseille !

Xavier Macaire rejoint le CNTL à Marseille !
février 25
12:57 2016

Le Champion de France élite de course au large en solitaire, le Figariste Xavier Macaire, a décidé de rallier le CNTL. Renouant avec son histoire marseillaise, alors même que la cité phocéenne s’apprête à être capitale européenne du sport en 2017, le coureur a choisi le Club du Lacydon où il a tiré ses premiers bords pour en porter les couleurs sur tous les plans d’eau. Xavier Macaire a accepté d’être le parrain de la 35eme édition de la Massilia Cup, une des courses phare du Club qui aura lieu cette année du 8 au 10 avril.

 Un champion initié à Marseille

Même si sa jeune et brillante carrière l’a conduit à naviguer souvent sur les côtes bretonnes, et s’il a maintenant élu domicile à La Rochelle avec sa femme et ses deux enfants, Xavier Macaire, 34 ans, est lié depuis son enfance au sud de la France. Né à Rouen, il arrive à 5 ans à Aix en Provence avec sa famille où il suit sa scolarité, avant de se lancer dans des études secondaires de « charpenterie de marine et matériaux associés » au Lycée Poinsot Chapuis de Marseille. En parallèle, il tire ses tous premiers bords sur le bateau familial, un Westerly Berwick de 9m60, déjà amarré dans le Vieux-Port, au CNTL. « Mon père était surtout un passionné de pêche, mais j’ai tout de suite accroché au côté voile. A 14-15 ans, je savais mener moi-même le bateau, mais mon père, qui ne voulait pas d’ennuis, ne voulait pas que je le prenne seul avant d’avoir 18 ans. » Une règle bien sûr transgressée dès 16 ans avec des copains ! « J’ai un souvenir un peu cuisant d’avoir pris le bateau une fois sans le dire à mon père alors que le moteur était en panne. Ce jour-là, nous avons dû sortir et revenir jusqu’à notre place à la voile. Cette jolie manœuvre, réalisée par des gamins, n’est pas passée inaperçue et a fait le tour du Club. Mon père, même, en a eu vent, mais je crois qu’il n’avait pas réalisé que c’était de son bateau qu’il s’agissait !

Je ne le lui ai avoué que des années après. Mais bon, maintenant il y a prescription ! ».

Le chemin parcouru depuis a permis au navigateur qui s’est lancé dans une carrière en solitaire de marquer les esprits : deux victoires dans le Mini Fastnet, une place de 2e et de 3e dans la Solitaire du Figaro – Bompard, une place de 2e dans la Generali Solo. Le skipper a brillé par sa grande régularité aux avant-postes, notamment sur les étapes au large et dans la brise, un talent reconnu par ses concurrents particulièrement pour son « mental d’acier ».

Aujourd’hui Xavier Macaire, qui vient de décrocher le titre de Champion de France élite de course au large en solitaire, fait partie des grands sur le circuit Figaro Bénéteau.

 

Parrain de la 35ème Massilia Cup

« Le CNTL est très heureux d’accueillir Xavier Macaire » commente Bernard Flory, le président-régatier du Club « ses liens avec le Club ne datent pas d’hier, et son parcours de champion est une belle image pour nous tous, pour nos régatiers, et un bel exemple pour les jeunes de l’école de voile ». L’association du navigateur avec la 35e Massilia Cup dont il sera le parrain s’est naturellement imposée même si les dates de l’édition 2016 ne permettront pas au marin d’être sur place, puisqu’il sera en course entre Concarneau et Saint-Barth en double pour la Transat AG2R La Mondiale avec Sébastien Simon (départ le 3 avril). « Tout le club sera derrière lui pour lui souhaiter bon vent, et nous savons qu’il aura une pensée pour nous aussi pendant la Massilia du milieu de l’Atlantique. Les moyens de communication prévus par les organisateurs devraient même nous permettre quelques échanges au cœur de sa traversée » précise Bernard Flory

La Massilia Cup 2016 réunira sur un même plan d’eau, du 8 au 10 avril, une flotte d’une centaine de bateaux de différentes jauges ainsi que des monotypes et, pour la première année, des multicoques avec l’arrivée des Diam 24, les trimarans monotypes du Tour de France à la Voile, notamment pour les flottes suisse et méditerranéenne. Cette ouverture confirme la philosophie même de l’épreuve qui est de faire se rencontrer sur le même plan d’eau amateurs et professionnels, et de mélanger différentes pratiques de la régate. A noter qu’un parcours comprenant une bouée mouillée en baie de la Ciotat pour saluer les Nauticales, le salon organisé sous l’égide de la Métropole Aix-Marseille Provence, est prévu au programme des plus grosses unités.

 

Tags
Partager

Articles en relation