Nautisme info

AG2R : Première nuit houleuse et très humide

AG2R : Première nuit houleuse et très humide
avril 04
16:40 2016

« Je suis transi de froid là, j’étais à l’intérieur en train de dormir et je suis trempé ». C’est Yoann Richomme qui nous parle ce matin à 5h00 alors que Skipper Macif, au sud de la flotte, mène toujours la danse dans le golfe de Gascogne, au grand large de la Vendée. Une danse chaloupée – et c’est un euphémisme –dans une houle traversière de 2 mètres qui provoque des embardées, le bateau couché, les chandeliers dans l’eau. Yoann, Adrien Hardy (Agir Recouvrement) et Gildas Morvan (Cercle Vert), les trois marins joints à la vacation ce matin, nous dépeignaient tous le même tableau : humidité, froid et mer tapageuse.

Difficile de se tenir à l’intérieur et de trouver un sommeil réparateur, tandis que sur le pont, c’est aussi un exercice d’équilibriste. Le front est passé hier soir, prodiguant un vent de 30/35 nœuds, obligeant les équipages à réduire la voilure. La flotte a viré hier aux alentours de 23 heures et progresse maintenant vers le cap Finisterre au près, tribord amure, dans un vent de sud-ouest d’une vingtaine de nœuds et une mer toujours très désagréable.

Dès hier soir, chacun s’était placé pour aborder la difficulté et la grosse incertitude de ce lundi : le franchissement d’une zone dépressionnaire sans vent. Résultat, les Figaro-Bénéteau 2 sont étalés sur une bonne vingtaine du nord-ouest au sud-est, si bien que la plupart se sont perdus de vue à l’AIS (Automatic Identification System) et naviguent « en aveugle ». Skipper Macif, le leader du moment, est positionné à l’extrême sud, proche de la route directe, non loin de Bellocq Paysages-Saveurs de Cornouaille. Au nord, de l’autre côté du spectre, deux bateaux ont une idée radicalement opposée des évènements météo à venir : Agir Recouvrement et Generali. Entre ces deux options tranchées, une multitude de choix.

Ce n’est qu’au terme de ce premier jour de mer, alors que le vent va mollir et devenir instable, que l’on connaîtra le résultat de ces stratégies. Une journée pleine de suspense s’annonce dans le golfe de Gascogne.

Partager

Articles en relation