Nautisme info

Navigation d’une nouvelle ère

février 05
00:00 2008

La navigation à l’heure des nouveaux défis.

Et si, tout simplement, les moteurs et le gasoil des navires d’aujourd’hui étaient débarqués ? Pour autant, il serait désormais techniquement possible d’atteindre, quelque soit le tonnage du bateau, une haute vitesse et ce, sans recourir à la voile ou à l’énergie solaire. C’est le projet porté par une jeune société française, Tar Kovacs Systems, qui planche depuis plusieurs années sur un nouveau type de coque et un nouveau mode de propulsion totalement révolutionnaires. Le concept, appelé « Coque Dynamique Autonome Marine », est basé sur un système novateur dont résultent à la fois une flottabilité active, la production d’énergie et un nouveau type de propulsion. « Dimensionnée en fonction de sa destination opérationnelle et d’une architecture libre, la Coque Dynamique Autonome Marine produit sa propre énergie pour une autonomie surpassant tous les systèmes existants. C’est aussi une propulsion sans hydrocarbures, sans bruits ni vibrations, sans dégagement de chaleur et pour très hautes vitesses. Beaucoup plus simple techniquement et plus économique que les moyens traditionnels, C’est LA solution pour une navigation sans pétrole », explique Stefan Tar Kovacs, à l’origine du projet. Si l’ingénieur ne souhaite pas, encore, entrer dans les détails techniques de ses recherches, on sait néanmoins que le principe de cette coque « dynamique » est en partie dérivé du système de compensation de masse, breveté par sa société pour un système de drone sous-marin (*). Ce dernier, présenté en 2005,  a suscité un vif intérêt chez les militaires et dans l’industrie offshore, et est d’ailleurs actuellement en essais dans un laboratoire de l’Ouest de la France.
Loin d’être utopique, la Coque Dynamique Autonome Marine se base, selon son concepteur, sur un ensemble de technologies existantes. L’innovation consiste donc en la compilation de ces techniques, aboutissant à un système qui pourrait bien révolutionner la navigation autant que la propulsion navale. Plusieurs chantiers européens ne s’y seraient, d’ailleurs, pas trompés, manifestant une grande attention au projet. « Des discussions sont en cours avec plusieurs industriels, notamment dans le secteur de la grande plaisance ». Outre le yachting, les multi-coques et les semi-rigides, Tar Kovacs Systems vise également le marché fluvial mais aussi celui de la pêche, pour lequel la problématique du coût du carburant est cruciale. Enfin, les grands armements commerciaux pourraient être concernés, des réflexions portant par exemple sur une adaptation de la coque dynamique au segment des porte-conteneurs.
Si le projet voit le jour, « au-delà de véritables opportunités offertes de constituer des technologies capables de préserver nombre d’activités économiques en Europe face aux concurrences asiatiques », il constituerait, de plus, une avancée majeure en terme de contraintes environnementales. Totalement propre, le système n’occasionnerait, en effet, aucun rejet.

Partager

Articles en relation

Newsletter

Nos partenaires

Naviguez sur Picksea et découvrez une large gamme de vêtements marins et d'équipements professionnels adaptés à la croisière, la régate, la plaisance et aux loisirs nautiques.

Envie de perfectionnement, de préparer le permis hauturier ou le CRR ? Apprendre-a-naviguer est une plateforme de formations nautiques en ligne pour développer vos compétences de chef de bord.