Nautisme info

Les Sables – Les Açores – Les Sables

Les Sables – Les Açores – Les Sables
juillet 25
00:00 2008
Il a fallu patienter un peu pour que la brise daigne s’installer ce samedi midi et c’est finalement à 13h33 que le Comité de Course envoyait la flotte des Mini pour un parcours côtier d’environ six milles avant de s’élancer vers le grand large. Et deux voiliers qui connaissaient des problèmes techniques avant même de partir du ponton de Port Olona pouvaient ainsi être à l’heure : Maxence Desfeux (Matmut) résolvait un souci d’antenne VHF tandis que Pierre-Yves Lautrou (Altaïde Moovement) repassait une drisse de grand voile défaillante. Et au coup de canon, les solitaires étaient agglutinés près du bateau Comité pour bénéficier d’un peu plus de pression, le vent de Sud ne dépassant pas alors les cinq nœuds…
 
La bonne pointure…
 
Les prévisions annonçaient une rotation progressive de la brise au secteur Sud-Ouest puis Ouest en se renforçant à une dizaine de nœuds. La jeune Marine Feuerstein (C20) prenait le meilleur départ en milieu de ligne, mais c’est finalement Sébastien Picault (Kickers) qui était le mieux placé au vent de la flotte : il prolongeait son bord longtemps pour aller chercher la bouée de dégagement alors que ses poursuivants se dispersaient déjà sur le plan d’eau avec Stéphane Le Diraison (Cultisol-Institut Curie) qui partait sur l’autre côté pour se dégager et profiter de la bascule lente vers la droite. Et à la première marque, il virait avec une longueur d’avance sur Henry-Paul Schipman (Maisons de l’avenir-Urbatys) qui devançait de peu Sébastien Picault… suivi par les deux premiers voiliers de série, le Pogo-2 Solent de Sébastien Rogues et le Tip Top Cachaca de Benoît Sineau. Le peloton restait tout de même assez groupé pour un premier bord de spinnaker dans un vent qui se stabilisait à huit nœuds.
 
Le duel en tête entre Sébastien Picault et Stéphane Le Diraison était de toute beauté pour le gain du leadership, et Kickers finissait par prendre le meilleur pour empanner vers la bouée mouillée devant Les Sables d’Olonne… Ce bord de spi devenait de plus en plus serré, au point que certains solitaires préféraient affaler le spi afin de parer une marque indiquant des hauts-fonds. Sébastien Picault était l’un des rares à conserver la toile et maintenait ainsi son avance sur son dauphin lorsqu’il fallut repartir au près, contre une brise déjà installée au secteur Sud-Ouest à Ouest. Le Dingo de Sébatien Marsset (Association Véole) était le premier voilier de série à contourner la marque, en quatrième position au scratch ! Les écarts n’étaient pas si importants pour ce dernier passage (une heure) et les Mini pouvaient enfin piquer vers le large : ils devraient toutefois passer une première nuit assez lente car les prévisions indiquent qu’un grand calme va couvrir le golfe de Gascogne ce samedi soir avant qu’un léger flux de secteur Sud ne reprennent le dessus dans l’après-midi de dimanche.
 
Retour : Sébastien Rogues (Solent) a été contraint de revenir au port pour réparer son compas électronique de pilote : il repartait à 16h30.
 
Départ : Guy Bernardin était en charge du coup de canon libérateur ce samedi 26 juillet à 13h33. Le navigateur, pionnier du premier Vendée Globe, est tout juste revenu le 1er juillet d’un tour du monde sur une réplique du Spray II, le voilier de Joshua Slocum !
 
Maire : Louis Guédon, député-maire des Sables d’Olonne, était présent sur l’eau pour suivre les premiers bords des Mini devant la plage en compagnie de plusieurs conseillers municipaux et de personnalités sablaises.
 

Météo : Peu de gradient dans le golfe de Gascogne, un front orageux qui traîne au large des côtes espagnoles, une dépression qui devrait couper la route des Mini au passage du cap Finisterre, un anticyclone des Açores qui s’affaisse sous la pression d’un train de perturbations atlantiques : la navigation vers Horta s’annonce complexe et très variée… La brise va ainsi devenir beaucoup plus variable pour la première nuit en mer en s’orientant à l’Est avant l’arrivée d’une petite dépression orageuse au large du cap Finisterre qui va générer des vents de Sud-Est d’une dizaine de nœuds puis d’Ouest quinze nœuds lundi au lever du jour… Et pour la suite, les quarante-neuf solitaires vont devoir composer avec un flux de secteur Sud-Ouest à Ouest jusqu’aux Açores… Douze jours de mer ne semblent pas de trop pour atteindre l’arrivée à Horta !

Classement à la bouée des Sables d’Olonne

1-Sébastien Picault (Kickers) à 14h50
2-Stéphane Le Diraison (Cultisol-Institut Curie)
3-Pierre Brasseur (Région Nord Pas de Calais-Ripolin)
4-Sébastien Marsset (Association Véole) 1er série
5-Jesse Naimark Rowse (Reality)
6-Francisco Lobato (Looking for…) 2ème série
7-Henry-Paul Schipman (Maisons de l’avenir-Urbatys)
8-Charlie Dalin (Antalis) 3ème série
9-Benoît Sineau (Cacahca) 4ème série
10-Thomas Ruyant (Faber France)
 
Tous les classements en « Brève » sur
 
 
http://www.lessables-lesacores.com/              –           http://www.sportsnautiquessablais.com/
 
 
Contact Presse : Isabelle Delaune – 06 20 53 90 14 – isabelle.delaune@wanadoo.fr
 
Partager

Articles en relation

Newsletter

Nos partenaires

Naviguez sur Picksea et découvrez une large gamme de vêtements marins et d'équipements professionnels adaptés à la croisière, la régate, la plaisance et aux loisirs nautiques.

Envie de perfectionnement, de préparer le permis hauturier ou le CRR ? Apprendre-a-naviguer est une plateforme de formations nautiques en ligne pour développer vos compétences de chef de bord.