Nautisme info

Les Sables – Les Açores – Les Sables

Les Sables – Les Açores – Les Sables
juillet 27
00:00 2008
Rien, ou presque. Un air aux abonnés absents, parti en vacances du côté de la pointe espagnole, en avant lente vers la flotte qui doit encore patienter dans ce « bouchon » climatique, ce qui provoque un sérieux embouteillage à seulement 80 milles des Sables d’Olonne ! Les écarts entre les concurrents par rapport au but sont donc peu marqués mais en revanche, les différentiels en latitude sont impressionnants : plus de 60 milles de décalage Nord-Sud entre les plus extrêmes ! Les partisans du Nord comme Stéphane Le Diraison (Cultisol-Institut Curie) sont à la latitude de Noirmoutier tandis que le plus Sud, Bertrand Delesne (Dan Foss Le Gall) est à la hauteur de Bordeaux ! Mais cela veut-il dire encore quelque chose quand les vitesses sur l’eau oscillent entre 0,5 et 2,3 nœuds ?
 
De l’art de la patience
 
De fait, les concurrents vont devoir prendre leur mal en patience pour cette deuxième nuit de mer à l’image de leurs collègues de la Solitaire du Figaro, qui sont restés scotchés pendant presque toute la nuit précédente et une bonne partie de ce dimanche… Alors le temps que la dépression orageuse arrive sur la flotte, les solitaires vont une nouvelle fois tenter d’accrocher le moindre souffle d’air pour s’échapper ! Et celui qui arrivera à attraper le premier ce flux de secteur Sud-Est, tournant au Sud puis à l’Ouest lundi après-midi, va rapidement créer l’écart puisque, au fur et à mesure qu’il gagnera vers l’Ouest, il touchera plus de vent…
 
Sur la carte et au vu des prévisions météorologiques de la nuit prochaine, la position au Sud de la route directe choisie par le leader de la flotte Bertrand Delesne, apparaît payante car il est prévu que la brise revienne par le Sud-Ouest. A contrario, la route très septentrionale de Stéphane Le Diraison semble risquée car à moyen terme, le vent va rester bloqué pendant plusieurs jours au secteur Sud-Ouest à Ouest : il lui sera alors difficile de redescendre sur la route directe ! Bref, à peine une journée de mer et déjà des stratégies très différentes qui pourraient être déterminantes jusqu’aux Açores. Car certains ne pourront plus changer leur fusil d’épaule et il leur faudra assumer ce choix jusqu’à l’arrivée au risque de traverser le plan d’eau, ce qui est quasiment toujours extrêmement pénalisant… Reste que le peloton a préféré jouer la sécurité en choisissant de se caler sur l’orthodromie, histoire d’attendre que tous ces calmes se décantent et peut-être alors, prendre une option plus marquée. La nuit prochaine va être longue et les solitaires devront bien gérer leur sommeil pour garder de l’énergie au petit matin, quand le vent va prendre un peu plus de souffle !
 
Retour
 
Le Suisse Mathieu Verrier a été contraint de revenir à Port Olona dans la nuit suite à un problème de pilote automatique. Zygomar est arrivé aux Sables d’Olonne dimanche matin à 3h00 et son skipper cherchait à résoudre ce problème récurent… « J’ai changé mon vérin de pilote NKE il y a une semaine mais je me suis retrouvé en mer avec le même problème : l’huile de l’hydraulique fuit et le pilote ne peut donc plus réagir aux commandes. Je vais voir si je peux de nouveau changer ce vérin aujourd’hui et valider le fonctionnement. Autrement, je serais contraint d’abandonner… », indiquait Mathieu Verrier au PC Course ce dimanche matin. La progression de la flotte n’ayant pas été très rapide la nuit dernière, le skipper suisse ne concédait que quatre-vingt milles ce qui ne serait pas trop pénalisant après une demi journée de mer : il repartait ce dimanche à 17h50…
 
Drisse
François Champion (Pogoman) a indiqué au bateau accompagnateur Maya qu’il avait des soucis avec sa drisse de génois. Cela ne semble pas le pénaliser pour le moment.
 
Météo
Un anticyclone de 1018 hPa centré sur le Nord-Ouest de la France, s’affaisse en se décalant vers le Nord tandis qu’une dépression 1011 hPa au large du golfe de Gascogne se décale rapidement vers le Nord-Est et qu’une dorsale s’étirant des Açores au Sud du Portugal remonte lentement vers le cap Finisterre. La dépression 1011 hPa par 44° Nord-13° Ouest est attendue à minuit par 46° Nord et 9° Ouest avec une forte activité orageuse associée : averses, grains, rafales, foudre sont au programme pour lundi… Une seconde dorsale est en formation en s’étirant des Açores au large de l’Irlande lundi et une nouvelle perturbation arrive de l’Ouest en se positionnant le long du 15° Ouest, lundi à minuit avec des vents associés atteignant 25 nœuds. Une autre dépression se creuse mardi midi par 46° Nord et 19° Ouest générant un flux de secteur Ouest à Sud-Ouest de 20 à 25 nœuds.
 
Classement des prototypes dimanche à 14h30
1-Etienne Bertrand (Senor Blue) à 1 196 milles de l’arrivée
2-Thomas Ruyant (Faber France) à 1 mille du leader
3-Jaime Mumbru (Ulysses 65) à 1 M
4-Jordan Staale (Stormy) à 1,1 M
5-Pierre Rolland (D2-Marée Haute) à 2,6 M …
 
Classement des voiliers de série dimanche à 14h30
1-Bertrand Delesne (Dan Foss Le Gall) à 1 195 milles de l’arrivée
2-Sébastien Marsset (Association Véole) à 0,6 milles du leader
3-Rémy Cardona (La Solidarité Mutualiste) à 1,7 M
4-Brice Aqué (Ville de Gardanne-CNTL) à 2,3 M
5-Francisco Lobato (Looking for …) à 2,5 M …
 
 
http://www.lessables-lesacores.com/              –           http://www.sportsnautiquessablais.com/
 
 
Contact Presse : Isabelle Delaune – 06 20 53 90 14 – isabelle.delaune@wanadoo.fr
 
Partager

Articles en relation

Newsletter

Nos partenaires

Naviguez sur Picksea et découvrez une large gamme de vêtements marins et d'équipements professionnels adaptés à la croisière, la régate, la plaisance et aux loisirs nautiques.

Envie de perfectionnement, de préparer le permis hauturier ou le CRR ? Apprendre-a-naviguer est une plateforme de formations nautiques en ligne pour développer vos compétences de chef de bord.