Nautisme info

Les Sables – Les Açores – Les Sables

Les Sables – Les Açores – Les Sables
juillet 28
00:00 2008
Le golfe de Gascogne a été fidèle à sa réputation : les vents de secteur Sud-Ouest à Ouest ont soufflé plus violemment que prévu et douze solitaires ont rallié ou font route vers les ports des Sables d’Olonne ou de Lorient. La flotte est extrêmement dispersée alors que la sortie du golfe s’avère laborieuse…
 
La dépression orageuse qui a balayé le golfe de Gascogne puis les côtes de Vendée a été plus dure que ce que prévoyaient les bulletins météo et des rafales à plus de 35 nœuds ont été enregistrées par les bateaux accompagnateurs de cette première étape entre Les Sables d’Olonne et Horta. Même si nombre de solitaires ont choisi de piquer au Sud quand le vent est rentré de secteur Sud-Ouest à Ouest pour se protéger d’une mer qui se formait, les conditions de navigation se sont sérieusement dégradées lundi provoquant plusieurs abandons. Douze skippers ont abandonné ou sont en route vers un port pour réparer mais il y a peu de chance qu’ils reprennent la mer avec ces vents contraires et un peloton qui est déjà à près de 300 milles devant…
 
Une brise pas coopérative…
 
Après les brises orageuses de lundi, c’est dans un vent nettement plus maniable que les solitaires (du moins ceux qui ont suivi la route directe) progressaient à plus de six nœuds cap à l’Ouest. Pierre-Yves Lautrou (Altaïde Moovement) menait la flotte à 75 milles au Nord de La Corogne, suivi par Sébastien Marsset (Association Véole) à 10 milles. A contrario, les partisans de la voie du Nord se faisaient sérieusement secouer avec plus de vingt-cinq nœuds de Sud à Sud-Ouest et la situation météorologique n’est pas prête à s’améliorer au Nord du 45° ! Stéphane Le Diraison (Cultisol-Institut Curie) était pointé premier des prototypes par rapport au but en suivant le 48° Nord… Il était suivi par l’Américain Jesse Naimark Rowse (Reality), par l’Italien Riccardo Apolloni (Ma Vie pour mapei) par Amaury François (Groupe Qualitel), mais ces skippers n’étaient pas près de sortir de cette nasse car le vent va installer au Sud à Sud-Ouest pendant plusieurs jours… Ils n’ont pas d’autre choix que de faire route vers l’Ouest en affrontant au moins trois renforcements à plus de vingt-cinq nœuds ces prochaines 36 heures ! Mais s’ils passent sans avarie, ils auront l’avantage le week-end prochain de glisser très rapidement vers les Açores. Cette route s’annonce donc dure, fatigante, laborieuse, plutôt lente jusqu’à dimanche, mais elle pourrait bien être la bonne solution au vu de ce qui est programmé sur la voie méridionale.
 
Car du côté des Sudistes, la « pause » ne devrait durer que 24 heures : la brise va ce mardi soir s’orienter au secteur Sud d’une douzaine de nœuds, ce qui permettra au peloton de passer le cap Finisterre : les leaders dès mercredi matin, les retardataires dans l’après-midi. Ils auront alors de nouveau une période difficile avec un passage de front pendant quatre à cinq heures avec des averses violentes et surtout un flux musclé de plus de vingt-cinq nœuds de secteur Sud-Ouest en soirée. Heureusement, la nuit de mercredi sera plus paisible avec une franche molle et une brise qui basculera au secteur Ouest à Nord-Ouest d’une dizaine de nœuds. La route est donc encore très longue pour atteindre l’archipel açorien et les solitaires devront prendre leur mal en patience avant d’espérer voir les îles volcaniques à l’horizon… pas avant la semaine prochaine !
 
Le point sur les abandons
 
Benoît Amalric (n°486 : Tchao), arrivé lundi à 18h00 aux Sables d’Olonne, a confirmé ce matin à la Direction de Course qu’il abandonnait. Pierre Brasseur (n°348 : Région Nord Pas de Calais-Ripolin) est arrivé à midi à Port Olona suite à des problèmes de ballasts suivi une demie heure plus tard par Brice Aqué (n°671 : Ville de Gardanne-CNTL) qui connaissait des soucis de barres de flèche et de pilote automatique.
Guillaume Le Brec (n°612 : Galanz) est arrivé à Lorient ce mardi matin à cause de ses deux pilotes défaillants et Sébastien Rogues (n°552 : Solent) s’est amarré à 16h00. Enfin, Jaime Mumbru (n°385 : Ulysses 65) qui était en tête lundi soir a dû rallier Gijon vers 14h30 suite au bris de sa dérive et à un problème d’endommagement du puits.
 
*En route vers Lorient :
-Stefano Paltrinieri (n°459 : Ok Baby
-Nicolas Charmet (n°625 : La Ligue contre le cancer) a cassé un safran
-Antoine Debled (n°455 : Régions Job) abordage
 
*Cap vers Les Sables d’Olonne :
-Jean-Christophe Lagrange (n°676 : Zoukati)
-Louis Mauffret (n°629 : Solidaires)
-Etienne Bertrand (n°719 : Senior Blue)
-Anne Dupureur (n°477 : Zot’Che)
 
D’autres solitaires ont indiqué qu’ils avaient des soucis techniques mais ils continuaient leur route :
-Arnaud Vasseur (n°247 : Nat’Che) et Sébastien Marsset (n°517 : Association Véole) connaissaient des problèmes d’énergie
-François Champion (n°228 : Pogoman) avait des soucis de pilote automatique
-Gaetano Mura (n°437 : Castelpesca) a un problème de barre
 
Classement des prototypes mardi 29 juillet à 14h00
1-Stéphane Le Diraison (Cultisol-Institut Curie) à 1 029 milles de l’arrivée
2-Thomas Ruyant (Faber France) à 4 milles du leader
3-Pierre Rolland (D2-Marée Haute) ) à 16 M
4-Sébastien Stéphant (Déphémèrides) à 16,5 M
5-Sébastien Picault (Kickers) à 19 M
 
Classement des voiliers de série mardi 29 juillet à 14h00
1-Pierre-Yves Lautrou (Altaïde Moovement) à 1 023 milles de l’arrivée
2-Sébastien Marsset (Association Véole) à 10 milles du leader
3-Riccardo Apolloni (Ma vie pour mapei) à 15 M
4-Benoît Sineau (Cachaca) à 16 M
5-Damien Guilou (Demi-Clé) à 16 M
 
http://www.lessables-lesacores.com/              –           http://www.sportsnautiquessablais.com/
 
 
Contact Presse : Isabelle Delaune – 06 20 53 90 14 – isabelle.delaune@wanadoo.fr
Partager

Articles en relation

Newsletter

Nos partenaires

Naviguez sur Picksea et découvrez une large gamme de vêtements marins et d'équipements professionnels adaptés à la croisière, la régate, la plaisance et aux loisirs nautiques.

Envie de perfectionnement, de préparer le permis hauturier ou le CRR ? Apprendre-a-naviguer est une plateforme de formations nautiques en ligne pour développer vos compétences de chef de bord.