Nautisme info

Solitaire du Figaro Suzuki

juin 21
00:00 2009

Au cœur de la « Sailing Valley », Lorient accueillera au pied de la Cité de la Voile Eric Tabarly le départ de la 40ème édition de la Solitaire du Figaro, du 23 au 28 juillet prochain.  Devenue en moins de 10 ans un pôle européen du nautisme, l’agglomération lorientaise est également le port d’attache de prédilection des Teams de la course au large : 7 des 30 navigateurs du dernier Vendée Globe sont installés à Lorient et 16 des 55 coureurs de la liste des engagés à la Solitaire du Figaro 2009 ont Lorient comme port d’attache. Ce leadership s’appuie sur un soutien de la Communauté d’agglomération de Lorient à l’accueil des navigateurs, des entreprises du nautisme et à l’innovation souvent portée conjointement par les teams et les entreprises lorientaises.

Jérémie Beyou, Samantha Davies, Jean-Baptiste Dejeanty, Jean-Pierre Dick, Yann Eliès, Sébastien Josse, Marc Thiercelin, cet hiver sur 30 navigateurs participant au Vendée Globe, ils étaient déjà 7 à venir du pôle course au Large de Lorient.

Cet été, sur les 55 navigateurs à prendre le départ pour la 40ème édition de La Solitaire du Figaro Suzuki, 16 sont basés à Lorient dont plusieurs favoris : Jérémie Beyou, vainqueur des éditions 2003 et 2005 qui vient d’ériger de nouveaux locaux flambant neuf sur la base de Lorient, Frédéric Duthil (2ème en 2007 et 3ème en 2008), coureur mais aussi expert maritime au sein du cabinet lorientait Polyexpert ou Yann Eliès, 2ème de la Solitaire en 2004, qui aligne des résultats prometteurs sur le circuit Figaro. Bon sang ne saurait mentir, son père Patrick Eliès, a gagné la Solitaire il y a exactement 30 ans.

Sérieux challengers, les coureurs lorientais comptent aussi dans leurs rangs Armel Tripon entré en 2008 dans le Top Ten du Championnat de France de Course au Large en Solitaire ou encore Corentin Douguet, vainqueur de la Mini Transat 2005 qui vient de finir 2ème de la Solo Figaro Massif Marine. A suivre aussi Adrien Hardy, 24 pour sa première Solitaire en 2008 et 6ème de la dernière Mini Transat 6.50 au cours de laquelle, il démâte et réussit l’exploit de re-mâter seul, au milieu de l’Atlantique.

A noter également Isabelle Joschke, seule femme au départ de cette édition et qui navigue avec Dee Caffari et Samantha Davies pour s’attaquer au record en équipage du Tour des îles britanniques et de l’Irlande.

Certains inscrits basés à Lorient ont d’ailleurs plusieurs Solitaire du Figaro à leur actif : Christian Bos 2ème à la première étape 2008, Aymeric Belloir 20ème ou Jean-Pierre Nicol 26ème lors de la dernière édition, Franck Le Gal 12ème en 2007, Jean-Charles Monnet 31ème en 2008 et Patrick Bougard amateur de 54 ans qui participe pour la 7ème fois à la Solitaire du Figaro.

Sur les 16 skippers de Lorient à prendre le départ de la course fin juillet, 3 bizuts Matthieu Girolet, classé 4ème bizut du championnat de France de course au Large en solitaire l’an passé, Louis Maurice Tannyère, 50 ans, venu spécialement s’installer à Lorient pour préparer les courses officielles du Figaro Bénéteau durant les deux prochaines années. Bizut et également amateur, le Lorientais Yannig Livory a participé à plusieurs Transat AG2R et au Trophée BPE en Solitaire et a réussi à  fédérer les entreprises de communication et de NTIC du Morbihan autour de sa première Solitaire du Figaro.

 

Autant de talents en un seul lieu, rien d’étonnant à cela, en dix ans à peine, la base de Lorient est devenue le port d’attache des plus impressionnantes machines de courses transocéaniques actuelles. Outre ses atouts géographiques et un tirant d’eau convoité (jusqu’à 6,50 m), les infrastructures proposées en font un site idéal pour optimiser la préparation des bateaux de course. C’est à la fois le lieu où il faut être pour s’entraîner et préparer les bolides des mers, mais aussi l’un des port les mieux pourvus en entreprises liées au nautisme.

 

Tirant parti de la situation exceptionnelle de l’ancienne Base de sous-marins de Keroman, la Communauté d’agglomération Cap l’Orient a entrepris la reconversion du site en pôle du nautisme dès 1997 : création du Pôle course au large, construction de la Cité de la Voile Eric Tabarly et installation d’entreprises très pointues liées à l’industrie nautique. Avec une telle proximité, des synergies entre le pôle course au large et les entreprises du nautisme se sont peu à peu dessinées : construction à Lorient de Banque Populaire V, le plus grand trimaran au monde, tests de prototypes de Navimo Plastimo par les teams, mise au point de mâts innovants, de nouveaux matériaux biodégradables…

Parallèlement, La Cité de la Voile Eric Tabarly vitrine des dernières innovations en matière de course au large accueille fréquemment des colloques professionnels intéressant les coureurs comme les entreprises, tels que le Forum international d’architecture navale INNOV’SAIL 2008 ou dernièrement un colloque sur la plaisance de demain dans le cadre du Grenelle de la mer.

 

 

Liste des coureurs basés à Lorient :

Aymeric BELLOIR (CAP56), Jérémie BEYOU, Christian BOS (ENTREPRENDRE MIDI PYRENEES), Patrice BOUGARD (KOGANE), Corentin DOUGUET (E.LECLERC MOBILE), Frédéric DUTHIL (BBOX BOUYGUES TELECOM), Yann ELIES (GENERALI), Matthieu GIROLET, Adrien HARDY (AGIR RECOUVREMENT), Isabelle JOSCHKE (SYNERGIE), Franck LE GAL (LENZE), Yannig LIVORY (CINT 56), Jean-Charles MONNET (TEAM 49° NORD), Jean-Pierre NICOL (GAVOTTES), Louis Maurice TANNYERES (NANNI DIESEL), Armel TRIPON (GEDIMAT)

 

www.caplorient.com

Partager

Articles en relation

Newsletter

Nos partenaires

Naviguez sur Picksea et découvrez une large gamme de vêtements marins et d'équipements professionnels adaptés à la croisière, la régate, la plaisance et aux loisirs nautiques.

Envie de perfectionnement, de préparer le permis hauturier ou le CRR ? Apprendre-a-naviguer est une plateforme de formations nautiques en ligne pour développer vos compétences de chef de bord.