Nautisme info

Une certaine stabilité hiérarchique sur la Transat Jacques Vabre

Une certaine stabilité hiérarchique sur la Transat Jacques Vabre
novembre 14
11:31 2013

Nautisme / Transat Jacques Vabre – En ce septième jour de la Transat Jacques Vabre, peu de changements en tête des quatre classes : les deux MOD70 vont sortir du Pot au Noir ce midi, les Multi 50 vont déborder le Cap-Vert la nuit prochaine, les monocoques Imoca risquent fort de traverser l’archipel vendredi matin et les Class40’ filent vers Madère – photo : PRB © Jean-Marie Liot/DPPI.

Si les alizés ne sont pas très stables en force et en direction, les hiérarchies le sont : GDF SUEZ (Rogues-Delahaye) est toujours nettement en tête devant son sistership Mare (Riechers-Brasseur) et le duo a même réussi à augmenter un peu son avance la nuit dernière. Probablement un choix de voile lui permettant de mieux glisser vent arrière… Et derrière ces deux leaders, il y a du monde qui se disperse en latéral : si ERDF-Des pieds et des mains (Seguin-Richomme) est dans le sillage de tête, Phoenix Europe (Duc-Alran) ouvre une autre voie plus à l’Est qui peut s’avérer payante quand il faudra déborder Madère la nuit prochaine.

Yann Eliès (Multi-50 FenétréA Cardinal) : « C’est surprenant : depuis 24 h on pensait aller directement vers l’équateur puis on a rencontré beaucoup de zones perturbées avec des grains, des zones de calmes. Depuis mercredi soir c’est plus tranquille : on n’a pas beaucoup de vent, une dizaine de nœuds. Ça fait du bien un peu de répit après ce début de course mouvementé… Il y a eu de grandes lignes de grains, des gros trous de vent, on a même fait du près pour s’en sortir. On n’a pas eu beaucoup de chance hier, on a perdu un peu mais on s’est rattrapé depuis, ça met du baume au cœur. C’est tout plat, il n’y a pas beaucoup de vent, donc les poissons volants ont du mal à voler : ils n’arrivent pas à décoller. C’est dommage parce que j’aime bien ça, quand tu les fais revenir à la poile avec un peu d’huile ! On vise un point dans l’Ouest du Cap-Vert, c’est étonnant parce que l’alizé est très Est, quasiment au 100°, même Sud-Est parfois. Même en étant à 110 degrés du vent, on arrive à bien glisser, on a même pensé à affaler le gennaker à un moment. On est pas mal concentré sur notre trajectoire et sur celle d’Actual : on fait totale confiance à Jean-Yves Bernot, notre routeur. »

Glissades alternatives

Mais sur la Transat Jacques Vabre, le vent de Nord-Est puissant qui souffle encore le long des côtes portugaises parfois à plus de trente nœuds, commence à donner des signes de faiblesse : pour les monocoques Imoca qui naviguent entre les Canaries et le Cap-Vert, les alizés sont parfois très orientés à l’Est avec moins de douze nœuds… Ce n’est donc pas le grand boulevard qui était programmé de Lisbonne à l’équateur, mais bien plutôt une brise irrégulière, alternative et perturbée par des lignes de grains… D’ailleurs certains en ont pâti comme Maître CoQ (Beyou-Pratt) et Safran (Guillemot-Bidégorry) alors qu’ils passaient à plus de 400 milles des îles ! Et si PRB (Riou-Le Cam) se pose la question de traverser l’archipel capverdien la nuit prochaine, ce ne sera peut-être pas le cas pour le trio de queue : Energa (Gutkoxski-Marczewski), Team Plastique (Di Benedetto-Monaco) et Initiatives Cœur (de Lamotte-Damiens) jouent groupés et peuvent mieux glisser vers le Sud-Ouest. Ils pourraient ainsi éviter le danger d’un passage au travers des îles qui est toujours un moment de stress pour les navigateurs qui risquent de rester bloqués derrière un relief…



Décalage latéral

Pour les Multi 50, le problème ne semble pas se poser car FenêtréA Cardinal (Le Roux-Eliès) et Actual (Le Blévec-de Pavant) ont réussi à mieux glisser ces dernières heures : leur trajectoire les fait passer à plus de 200 milles dans l’Ouest de l’archipel. Mais ce ne sera probablement pas le cas pour Rennes Métropole-Saint Malo Agglomération (Lamiré-Mura) qui est déjà passé très près de Madère, puis des Canaries et qui devrait effectuer un double empannage à 90° de la route s’il voulait aussi éviter le Cap-Vert… Enfin du côté du Pot au Noir, Edmond de Rothschild (Josse-Caudrelier) et Oman Air-Musandam (Gavignet-Foxall) semblent ne pas avoir trop souffert des calmes : les deux trimarans monotypes sont déjà sur le 5° Nord, soit théoriquement à la sortie de la Zone de Convergence Inter Tropicale (ZCIT) avec en ligne de mire un équateur à 300 milles, soit un passage ce mercredi soir ! A peine sept jours et demi depuis le départ du Havre… Mais ce qui est intéressant, c’est le décalage latéral entre les deux MOD70 : près de 100 milles qui peuvent relancer le match à la sortie quand les alizés de Sud-Est vont obliger les équipages à faire du près pendant plusieurs heures… C’est toujours mieux d’être plus à l’Est dans cette configuration.

Vincent Riou (Imoca PRB) : « Il fait beau mais c’est irrégulier et instable, donc il y a du boulot, on ne s’ennuie pas. L’alizé n’est pas très fort, en dessous de 15-20 nœuds donc instable. Ça adonne, ça refuse, il faut adapter les réglages du bateau pour éviter de s’arrêter. On va voir si on passe au milieu du Cap-Vert, ça fait partie des possibilités. On est à 120 degrés du vent, il y a moyen de se décaler dessous l’archipel mais jusque-là il y a des vents mollissants donc ce n’est pas facile. D’ici 4-5h on sera dans des vents plus stables… »

Classement de la Transat Jacques Vabre

> Top 10 Class40

1 GDF SUEZ Sébastien Rogues – Fabien Delahaye 4233,95
2 MARE Jörg Riechers – Pierre Brasseur 4277,55
3 ERDF-DES PIEDS ET DES MAINS Damien Seguin – Yoann Richomme 4329,76
4 CAMPAGNE DE FRANCE Halvard Mabire – Miranda Merron 4376,03
5 PHOENIX EUROPE Louis Duc – Stéphanie Alran 4377,04
6 WATT  and SEA Région Poitou Charentes Yannick Bestaven – Aurélien Ducroz 4381,38
7 TALES SANTANDER 2014 Alex Pella – Pablo Santurde 4385,33
8 SNCF-GEODIS Fabrice Amedeo – Armel Tripon 4390,34
9 GROUPE PICOTY Jean-Christophe Caso – Aymeric Chappellier 4422,94
10 CATERHAM CHALLENGE Mike Gascoyne – Brian Thompson 4428,43

> Multi 50

1 FENETREA CARDINAL Erwan Leroux – Yann Eliès 3215,83
2 ACTUAL Yves le Blevec – Kito de Pavant 3284,91
3 RENNES METROPOLE / SAINT-MALO AGGLOMERATION Gilles Lamiré – Andrea Mura 3713,09
4 VERS UN MONDE SANS SIDA Erik Nigon – Samy Villeneuve 4004,07

> IMOCA

1 PRB Vincent Riou – Jean Le Cam 3373,16
2 MACIF François Gabart – Michel Desjoyeaux 3383,39
3 CHEMINEES POUJOULAT Bernard Stamm – Philippe Legros 3410,88
4 MAITRE COQ Jérémie Beyou – Christopher Pratt 3437,76
5 SAFRAN Marc Guillemot – Pascal Bidégorry 3438,33
6 BUREAU VALLEE Louis Burton – Guillaume Le Brec 3546,73
7 VOTRE NOM AUTOUR DU MONDE Bertrand de Broc – Arnaud Boissières 3588,39
8 ENERGA Zbigniew Gutkowski – Maciej Marczewski 3664,56
9 TEAM PLASTIQUE Allesandro Di Benedetto – Alberto Monaco 3671,00
10 INITIATIVES-CŒUR Tanguy de Lamotte – François Damiens 3683,66

> Mod70

1 EDMOND DE ROTHSCHILD Sébastien Josse – Charles Caudrelier
2 OMAN AIR MUSANDAM Sidney Gavignet – Damian Foxall

Toute l’actu transat jacques vabre sur : www.nautisme-info.com

Partager

Articles en relation

Newsletter

Nos partenaires

Naviguez sur Picksea et découvrez une large gamme de vêtements marins et d'équipements professionnels adaptés à la croisière, la régate, la plaisance et aux loisirs nautiques.

Envie de perfectionnement, de préparer le permis hauturier ou le CRR ? Apprendre-a-naviguer est une plateforme de formations nautiques en ligne pour développer vos compétences de chef de bord.