Nautisme info

[Generali Solo] Morvan impressionnant, Hardy toujours présent

[Generali Solo] Morvan impressionnant, Hardy toujours présent
octobre 09
10:14 2013

 

Nautisme – Generali 2013 – Gildas Morvan (Cercle Vert) prend l’étape, Adrien Hardy (Agir Recouvrement) toujours en tête du classement général (photo © COURCOUX Alexis).

 

Gildas Morvan (Cercle Vert), Adrien Hardy (Agir Recouvrement) et Xavier Macaire (Skipper Hérault) constituent le tiercé gagnant de cette troisième étape entre Beaulieu sur Mer et Sète. A 3 heures 32 minutes et 52 secondes ce mercredi matin, Cercle Vert franchissait en vainqueur la ligne d’arrivée devant la cité de Brassens. 1 heure et 38 minutes après l’arrivée de Gildas, les 16 concurrents étaient à quai. Fourbus. Cette ultime course au large de 308 milles a été la plus longue. Et certainement la plus dure. Elle scelle encore un peu plus le classement général provisoire de l’épreuve. Adrien Hardy (Agir Recouvrement) est toujours en tête avec 94 points. Gildas Morvan prend la deuxième place, au détriment de Fabien Delahaye (9e à Sète) qui rétrograde en troisième position.

Avec 2 jours et 14 heures de course, cette troisième et ultime grande étape de La Generali Solo a finalement été la plus longue. Et elle est apparue d’autant plus longue aux yeux des concurrents, qu’elle s’est déroulée pour l’essentiel dans le petit temps. Elle a été marquée par des navigations diurnes sans vent, seules les trois nuits en mer ayant apporté un peu d’air frais, jusqu’à cette dernière, entre l’Espagne et a France, où mistral s’est levé au cap Bear.

 

Morvan impressionnant

Après sa victoire entre Barcelone et Beaulieu sur Mer, Gildas Morvan s’impose une deuxième fois sur une étape de large, grâce à son échappée hier après midi devant le cap Creus. Jouant à terre les brises thermiques, le skipper de Cercle Vert a été impressionnant de maîtrise. En l’espace de quelques heures, il « collait » plus de 4 milles au reste de la flotte emprisonnée dans les calmes. Sa méthode : parier sur le bord rapprochant. L’autre impératif était d’anticiper cette dernière phase de transition décisive en engrangeant un maximum de sommeil la nuit précédente. C’est ce qu’a réussi à faire Gildas, qui enroulait hier matin la dernière marque de passage des Mèdes (Espagne, Estartit) plein de fraicheur et de lucidité. Mais l’exercice n’était pas évident. Car cette troisième étape a été une succession de transitions et de périodes de calmes pendant lesquelles les marins n’ont pas pu dormir. Que ce soit au large de Marseille ou devant les côtes espagnoles, à chaque fois, ces épisodes ont été la scène d’un regroupement de la flotte et d’un nouveau départ. Pour preuve, le nombre de leaders qui se sont succédés aux avant postes : Adrien Hardy (Agir Recouvrement), Gildas Mahé (Ports d’Azur Interface Concept), Yoann Richomme (DLBC), sans compter les incursions de Gwenaël Gbick (Made in Midi), Thierry Chabagny (Gedimat) ou Xavier Macaire (Skipper Hérault). Au final, c’est sur le dernier coup à jouer qu’il fallait tout miser. Gildas Morvan se hisse ce matin en deuxième position du classement général provisoire de La Generali Solo, au détriment de Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) qui signe sur cette étape une de ses plus mauvaises places (9e). Cette performance permet au « Géant Vert » de prendre, par la même occasion, une petite option sur le Championnat de France Elite de Course au Large en Solitaire.

 

Hardy toujours présent

Jusqu’à présent, il n’a jamais remporté une seule manche. Pourtant, Adrien Hardy est l’homme phare de cette Generali Solo. Extrêmement régulier et toujours bien placé. Aux avant-postes dès le départ de Beaulieu sur Mer, le skipper d’Agir Recouvrement avait pourtant perdu pas mal de terrain mardi aux aurores, passant l’archipel des Mèdes en 7e position, loin derrière le leader du moment Yoann Richomme. Mais comme Gildas Morvan, il a réussi à s’en sortir hier après midi au large du cap Creus, grâce à sa capacité à faire avancer le bateau et son état de fraicheur, préservée pour cet épisode final. Il termine 2e à Sète, une place qui le conforte en tête du classement provisoire de La Generali Solo, avec 12 points d’avance sur Morvan et 29 points sur Fabien Delahaye.

Mais attention ! Tout n’est pas fini. Il reste encore un Grand Prix à disputer à Sète. Soit 4 ou 6 manches d’ici le dénouement de l’épreuve. Même si les écarts en points commencent à compter, mathématiquement, le podium n’a rien de définitif. Il faudra être bon et tenir jusqu’au bout. Aujourd’hui et demain, jeudi, les marins feront relâche dans le port héraultais, avant de revenir à la compétition vendredi. Avec le Mistral annoncé, il y aura du spectacle devant la Corniche.

Partager

Articles en relation

Newsletter

Nos partenaires

Naviguez sur Picksea et découvrez une large gamme de vêtements marins et d'équipements professionnels adaptés à la croisière, la régate, la plaisance et aux loisirs nautiques.

Envie de perfectionnement, de préparer le permis hauturier ou le CRR ? Apprendre-a-naviguer est une plateforme de formations nautiques en ligne pour développer vos compétences de chef de bord.