Nautisme info

Le Maxi80 Prince de Bretagne au départ de l’Artemis Challenge !

Le Maxi80 Prince de Bretagne au départ de l’Artemis Challenge !
juillet 30
17:29 2014
Depuis le 8 juillet dernier, date de sa remise à l’eau après deux mois et demi de chantier consacrés à sa remise en état, le Maxi80 Prince de Bretagne a effectué plusieurs sorties en mer qui ont permis à Lionel Lemonchois et à son équipe technique de procéder aux réglages et aux calibrations des différents systèmes. C’est donc à présent en mode course, à l’occasion de l’Artemis Challenge dont le coup d’envoi sera donné le 7 août prochain à Cowes, que le skipper Normand et ses hommes vont tester la machine. Au menu : deux convoyages de 300 milles avec entre les deux, un sprint de 50 milles autour de l’île de Wight. De quoi valider l’ensemble de leurs choix techniques avant d’entamer, dans la foulée, les entraînements en solitaire… et la qualification pour la Route du Rhum – Destination Guadeloupe.

Ces deux dernières semaines, Lionel Lemonchois et son équipe n’ont pas chômé afin de remettre au plus vite le Maxi80 Prince de Bretagne en ordre de marche. Réglages de quête de mât, des safrans, des longueurs de loops sur les bosses de ris… « Nous sommes vraiment dans le détail  », explique le skipper, ravi de naviguer à nouveau depuis le 24 juillet. « Nous avons pu effectuer quelques sorties au large de Lorient lors desquelles nous avons pu tester différentes choses, et notamment toutes les nouvelles voiles. Ma première impression est bonne : elles se déforment moins et semblent plus puissantes que celles que nous avions auparavant. Par ailleurs, nous sommes contents du moteur. Tous les soucis que nous avons connu cet hiver sont, a priori, résolus. Nous avons également fini de calibrer les systèmes électroniques du bord et tout fonctionne parfaitement bien. Le bateau est toujours très ardent, comme je l’avais souhaité au départ », indique Lionel qui fait tourner les équipiers à bord de son trimaran dans le but d’avoir un maximum de ressentis.

Prêt à 100% la semaine prochaine
Ainsi, outre François Denis (dit Bambino), Gurlöes Merrien, Mathieu Souben et Fred Le Peutrec dont il est régulièrement et depuis longtemps entouré, le navigateur bénéficie également des retours de Jacques Guichard de la voilerie North Sails et de Sam Marsaudon de Marsaudon Composites. « En termes de performance, c’est toujours intéressant de naviguer avec eux car ils sont pointus dans leurs domaines respectifs. Ensemble, nous réalisons du bon boulot. Aujourd’hui, nous fignolons encore deux ou trois bricoles mais nous serons théoriquement prêt à 100% la semaine prochaine, avant de partir en convoyage en direction de l’Angleterre.  », précise Lionel Lemonchois, qui a prévu de quitter Lorient mardi soir ou mercredi matin pour rejoindre Cowes, la ville de départ de l’Artemis Challenge, huitième du nom. « Tout dépendra de la météo, mais l’idée c’est de rejoindre l’île de Wight, de faire la course et de rentrer dans la foulée. Au total, cela représente environ 650 milles. Cela va nous permettre de bien tirer sur le bateau et de valider tout ce qui doit encore l’être. L’épreuve proprement dite est vraiment sympa. Nous avons déjà courue deux fois le Tour de l’île de Wight avec le Multi50 Prince de Bretagne. Cela s’apparente à un sprint mais c’est, mine de rien, assez compliqué, avec la sortie du Solent et le trafic à gérer. De ce fait, c’est un parcours intéressant. Mieux, cette année, en plus de trois bateaux de la prochaine Volvo Ocean Race, le Multi70 Musandam sera également présent. Il y aura donc un peu de bagarre en multicoques », souligne le double vainqueur de la Route du Rhum qui n’a, à ce jour, pas encore tranché sur la composition de son équipage et qui espère, par ailleurs, réussir à faire tomber le record du parcours (2 heures 21 minutes et 25 secondes) établi par le MOD70 Foncia en 2012 si les conditions sont favorables.

La qualif’ pour le Rhum au programme du mois d’août
« Les nav’ que nous avons pu réaliser à Lorient avec d’autres trimarans nous ont permis de voir que Prince de Bretagne est rapide et qu’il a bien gagné en performance, au près surtout, grâce au système de bascule de mât », déclare Lionel, d’ores et déjà impatient d’attaquer les sorties en solitaire. « Je devrais les entamer dès notre retour et j’aimerais bien faire ma qualif pour la Route du Rhum avant de rejoindre Saint-Quay-Portrieux où nous avons des sorties Relations Publiques de prévues à l’occasion du Trophée Prince de Bretagne réservé aux Multi50, du 22 au 24 août prochain », termine le Normand. A suivre donc.

S’inscrire à la Newsletter hebdomadaire pour ne rater aucune actu nautique !

Devenez membre rédacteur et publiez tous vos articles gratuitement sur le site.

Partager

Articles en relation

Newsletter

Nos partenaires

Naviguez sur Picksea et découvrez une large gamme de vêtements marins et d'équipements professionnels adaptés à la croisière, la régate, la plaisance et aux loisirs nautiques.

Envie de perfectionnement, de préparer le permis hauturier ou le CRR ? Apprendre-a-naviguer est une plateforme de formations nautiques en ligne pour développer vos compétences de chef de bord.