Nautisme info

Sous spi vers les Asturies

Sous spi vers les Asturies
juillet 30
11:32 2015

La flotte de la Transgascogne a été lâchée à 7h30 ce mercredi matin. Sous spi, les 47 concurrents sont immédiatement entrés dans le rythme de leur course, à plus de 10 nœuds, pile sur la route des Asturies. Un beau duel s’est aussitôt engagé entre Axel Tréhin (Aleph Racing) et Frédéric Denis (Mini 800) en tête des prototypes, tandis qu’en bateaux de série Ian Lipinski (Entreprise(s) Innovante(s)) a d’entrée jeu fait le break avec ses concurrents. En double, Gimmick (Florian Lakeman et Suzanne Pen) mène en prototypes et en bateaux de série deux générations de Pogo s’affrontent !

Ce matin, dans la nuit, à 5 heures, ça rigolait à la capitainerie de Port Bourgenay, lorsque les concurrents de la Transgascogne 6.50 se sont retrouvés pour émarger, boire un café et croquer dans un croissant chaud avant de larguer les amarres !

Et, à 7h30, spis hissés, ils ont tous plongé avec plaisir dans ce sacré golfe de Gascogne… À 13 nœuds de moyenne pour les premiers prototypes, à 11 nœuds pour les Ofcet, vite en tête en bateaux de série : à croire qu’ils avaient tous hâte de se dégourdir les quilles après cette attente prolongée à terre.

Très vite aussi, malheureusement, quatre abandons* étaient signalés, à cause d’avaries techniques.

Au pointage de 15h, Frédéric Denis (Mini 800) pointait en tête des prototypes solitaires. Il avait réussi à revenir sur Axel Tréhin (Aleph Racing) parti en trombe ce matin, puis à le devancer d’un gros mille. Mais les deux trinitains n’ont sans doute pas fini de batailler… À 4 milles de ces deux Bretons, le Méditerranéen Ludovic Méchin (Microvitae) complète ce podium provisoire.

Dans leurs sillages, les écarts se creusent doucement. Près de 20 milles séparent cet après-midi le premier du dernier.

En bateaux de série, les Ofcet sont à la fête ! Pour leur première course dans leur catégorie, la météo les gâte et Ian Lipinski (Entreprise(s) Innovante(s)) a, dès le départ, montré de quoi lui et son bateau étaient capables en creusant très vite un écart de deux milles avec son camarade de chantier Julien Pulvé (Novintiss). Les deux Français sont talonnés par le Hollandais Sander van Doorn (Stinkfoot) et son Pogo 3…

Ces trois-là comptent 2 à 3 milles d’avance sur leurs poursuivants aux carènes moins récentes, moins volumineuses, et donc moins à l’aise au portant. Tanguy le Turquais (Terreal) bataille en tête de ce groupe à l’attaque et, maintenant que tout le monde est bien dans le rythme, les écarts de vitesse sont moins sensibles.En prototypes double Gimmick (Florian Lakeman et Suzanne Pen) mène de moins de deux milles devant les locaux de la course Fabrice Guyon et William Pain (Cheekyta Salvia Nutrition). Pierre Ebert et Edouard Blondel (Argos Managers) ferment la marche.

En série double, la course a débuté par un duel entre le Pogo 3 Carac (Stéphanie Alran et Albert Lagneaux) et le Pogo 2 (A vendre 34000 euros) de Charles Boulenger et Simon Beraichouche. Au fil des heures, cependant, le petit dernier semble prendre l’ascendant sur son aîné…

À 13h, les bateaux de tête avaient déjà parcouru près de 100 milles, sur les 250 à négocier pour rallier Luanco. La brise devrait cependant faiblir en soirée, de quoi permettre à ces sprinteurs de souffler un peu avant de préparer leur atterrissage en Espagne.

Partager

Articles en relation

Newsletter

Nos partenaires

Naviguez sur Picksea et découvrez une large gamme de vêtements marins et d'équipements professionnels adaptés à la croisière, la régate, la plaisance et aux loisirs nautiques.

Envie de perfectionnement, de préparer le permis hauturier ou le CRR ? Apprendre-a-naviguer est une plateforme de formations nautiques en ligne pour développer vos compétences de chef de bord.