Nautisme info

Yvan Bourgnon s’attaque au Pacifique sur son tour du monde

Yvan Bourgnon s’attaque au Pacifique sur son tour du monde
mars 10
12:10 2014

Lancé dans un inédit et périlleux tour du monde en solitaire à bord d’un catamaran de sport, Yvan Bourgnon s’est élancé des Îles Galápagos le vendredi 7 mars afin de poursuivre l’aventure. Après les Îles Canaries, la Martinique et le Panama, le navigateur franco-suisse a pris la direction des Îles Marquises pour sa 7ème étape. Son arrivée en Polynésie française est espérée entre le 29 mars et le 5 avril.

Ce vendredi 7 mars à 19h, heure française, Yvan Bourgnon a quitté les Îles Galápagos et mis le cap sur les Îles Marquises, prochaine escale de son tour du monde en solitaire sur un voilier non habitable. La traversée de l’Océan Pacifique sera l’étape la plus longue et la plus dure de son parcours depuis son départ des Sables-d’Olonne en octobre dernier. Une navigation de 7000 km qui le réjouit plus qu’elle ne l’effraie: « Je me sens plus que jamais prêt pour cette nouvelle traversée qui s’annonce la plus dure de mon défi mais je sais qu’au bout une très belle récompense m’attend, mes retrouvailles avec la Baie de Taihoaé à Nuku-Hiva où j’étais scolarisé à l’âge de 10 ans ». Avant de rallier la Polynésie française, Yvan devra passer une vingtaine de jours sur le plus vaste océan du globe, sans quasiment jamais pouvoir dormir. Outre la fatigue et les agressions répétées du soleil, du vent et du sel sur sa peau, il devra également gérer l’absence totale de visibilité météorologique et donc l’impossibilité d’anticiper les tempêtes et les zones de calme, ce qui rendra la traversée encore plus périlleuse.

Sur le même sujet : Yvan Bourgnon, direction les Iles Marquises

Mais fort de son expérience après la traversée de l’Atlantique, Yvan partira plus en confiance avec la gestion de ce type d’embarcation en solitaire : « Le bateau est arrivé en parfait état aux Îles Galapagos, je sens qu’il est arrivé à maturité pour ce tour du monde ». Sa maîtrise du ressalage et du sommeil ultra fractionné sera également précieuse durant la traversée. A l’issue de son arrivée aux Marquises, le skipper suisse aura réalisé le tiers de son parcours et bouclé les deux principales difficultés de son aventure. Pour rappel, durant son tour du monde, Yvan Bourgnon se dirige « à l’ancienne », juste aidé d’un sextant et de cartes papier, à la seule observation du ciel, des astres et du vent, sans prévision météo et sans assistance.

Liens associés :

> Retrouvez toutes les actualités de Yvan Bourgnon sur le site.
> Télécharger l’application Android pour suivre le nautisme sur smartphone et tablette.
> Devenez fan de notre page Facebook et suivez la communauté Nautisme-info.
> Inscrivez vous à la Newsletter hebdomadaire pour ne ratez aucune actu nautique !
> Devenez membre rédacteur et publiez tous vos articles gratuitement sur le site. Cliquez ici.

Partager

Articles en relation

Newsletter

Nos partenaires

Naviguez sur Picksea et découvrez une large gamme de vêtements marins et d'équipements professionnels adaptés à la croisière, la régate, la plaisance et aux loisirs nautiques.

Envie de perfectionnement, de préparer le permis hauturier ou le CRR ? Apprendre-a-naviguer est une plateforme de formations nautiques en ligne pour développer vos compétences de chef de bord.